Sit in dans les champs de maïs en réaction contre l’urbanisme




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 26 novembre 2012  à 07 : 06 : 25
a

Plus de 130 familles de la commune de Buterere en Mairie de Bujumbura ont fait un sit in dans leurs champs ce vendredi en réaction contre la direction générale de l’urbanisme qui aurait pour objectif de les chasser de leurs parcelles.

Ces personnes s’insurgent contre la même direction générale qui a placé dans ces champs deux containers endommageant du cout les plantations à savoir les plants de maïs et autres. Selon ces personnes, certaines de ces familles sont nées dans cette localité. D’autres ont acheté ces parcelles et ont des documents d’attestations à leurs dispositions qui témoignent sans risques de se tromper que ces parcelles sont leurs propriétés.

Pour le moment ils ne veulent en aucune façon entendre parler d’expropriation. Certains d’entre elles nous ont même montré des documents. Les responsables de la direction générale de l’urbanisme estiment de leur coté que ces parcelles reviennent plutôt à la Mairie selon du moins les documents qu’ils ont laissés à certaines personnes dont leurs maisons ont été détruites.

Ces personnes persistent et signent en disant qu’elles sont loin de comprendre que ces parcelles ne sont pas les leurs et sont insensibles à toute idée d’expropriation. 28 familles dont les maisons ont été détruites par la direction générale de l’urbanisme l’année écoulée continuent à habiter ces semblants de maisons.

Dans l’entre temps, les victimes ont porté plainte à l’institution de l’Ombudsman mais toujours est il que Mohamed Rukara n’a pas encore traité le problème comme elles le souhaitent. « On risque d’attendre Godot », ont-ils martelé.

Le confit entre la direction générale de l’urbanisme et les habitants de Buterere date de 2010 mais l’issue reste incertaine, le Kenya aurait pour objectif d’y ériger les locaux de son Ambassade au Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

283 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 10 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 3 %)

Musée Vivant , site intéressant au Burundi mais moins enrichi,(popularité : 3 %)

18ème albinos tuée, les organisations privées se lèvent pour dire assez !,(popularité : 2 %)

SOS : Plus de 40 millions à payer à l’hôpital pour libérer un enfant victime d’un incendie,(popularité : 2 %)

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance ,(popularité : 2 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 2 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 2 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 2 %)