A quand le retrait de Goma par le M23 ?




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 26 novembre 2012  à 11 : 44 : 57
a

Un ultimatum de 48H00 laissé au M23 pour quitter Goma aura visiblement été sans effet. Les rebelles contrôlaient ce matin la ville de Goma. Selon le journal le monde « Les rebelles du M23 occupaient toujours lundi matin la ville de Goma dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) alors qu’ils doivent se retirer de la ville d’ici la fin de journée, en vertu d’une médiation africaine ».

L’appel lancé par les chefs d’Etats de la région des Grands Lacs selon lequel le m23 devrait ce retirer de la ville de Goma n’a pas été reçu favorablement. C’est le moins que l’on puisse dire du moins puisque les rebelles du m23 ont refusé de quitter la ville comme cela avait été exigé par les Chefs d’Etat lors du récent sommet de Kampala.

Ce sommet envisageait une série de mesures au chevet de la RDC.
En effet, quelques combattants rebelles ont été vus en début de matinée dans la capitale de la riche province du Nord-Kivu occupée depuis une semaine par le M23, indique le journal L’express.
Le même journal indique que de sa part que des motos circulaient dans les rues où des habitants déambulaient et les commerçants ouvraient leurs magasins.

Le m23 n’entend pas quitter cette région. Le président de ce mouvement rebelle estime que les obliger de quitter cette région est une façon d’écourter les difficultés qui hantent la RDC aujourd’hui. Le m23 estime que les préalables sont notamment les problèmes de gouvernance politiques, la corruption à grande échelle dont sont accusés les proches du pouvoir de Kabila et surtout la remise en cause des négociations du 23 en 2008 selon Jean Marie Runiga , le président de ce mouvement a-t-il annoncé au journal le Figaro ce dimanche.

« La direction politique de notre mouvement reste disposer à communiquer sa position officielle en rapport avec lesdites résolutions aussitôt qu’elles lui seront communiquées par les autorités compétentes de cette organisation régionale a-t-il souligné au journal le Figaro ce lundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

699 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn



a

Football : le Suisse Gianni Infantino élu président de la Fifa



a

Foot mercato : L’actualité des transferts





Les plus populaires
Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?,(popularité : 9 %)

Centrafrique : Deux morts parmi les anti Balaka, l’armée burundaise accusée ,(popularité : 3 %)

Mahama/Rwanda : Le manque de bois de chauffage, menace pour l’environnement,(popularité : 3 %)

Bosco Ntaganda est accusé de 13 chefs de crimes de guerre et de 5 chefs de crimes contre l’humanité,(popularité : 2 %)

Al Shebab « bat de l’aile ,(popularité : 2 %)

Etats Unis : Un étudiant burundais sous menace d’expulsion ,(popularité : 2 %)

Berlin annonce un gèle de 21 millions d’euro d’aide au Rwanda, DW rapporte,(popularité : 2 %)

Dossier Yannick Nihangaza : L’Australie va expulser le plus grand rouleau compresseur ,(popularité : 2 %)

Forum des femmes francophones ,(popularité : 2 %)

Simba Bukuru, le nouveau roi des Bafulero,(popularité : 2 %)