Le FROLINA voit une « milice », le CNDD-FDD contre-attaque




Par: Désiré Nimubona , jeudi 29 novembre 2012  à 15 : 29 : 34
a

Le parti FROLINA de Joseph Kalumba accuse ouvertement le parti présidentiel, le CNDD-FDD, d’entretenir une milice. Le secrétaire général du FROLINA, André Ndayiragije n’a pas caressé l’encolure du CNDD-FDD. « Le FROLINA demande la fin des activités militaires des jeunes Imbonerakure », a laissé entendre ce lundi le secrétaire général du FROLINA, l’un des partis issus des formations rebelles.

Le FROLINA souligne que les partis qui ont passé par la rébellion sont nombreux dans ce pays qui a connu le calvaire de la guerre durant des décennies. « Imaginez-vous si tous les partis qui sont passé par le maquis prenaient tous des armes » a laissé entendre le FROLINA.

Se basant sur le comportement de la jeunesse de cette formation politique au pouvoir le CNDD-FDD à Rumonge quand un groupe de jeunes de ce parti a attaqué la résidence qui abritait certains cadres de l’ADC-Ikibiri il y a quelques jours, le FROLINA souligne que n’eut été l’intervention de la police, les choses allaient s’empirer.

Se positionnant comme sage, le FROLINA demande à son frère le CNDD-FDD que les pouvoirs qui ont entretenu des milices n’ont pas fait long feu d’où l’importance, selon Ndayiragije, de limiter les dégâts en interdisant les activités militaires imputables aux jeunes du parti au pouvoir.

« On t’a trompé »

Le vice président du CNDD-FDD, Joseph Ntakarutimana, qui participait lui aussi dans cette réunion, s’est montré choqué par les propos de la part du représentant du FROLINA, et a indiqué que son parti n’entretient aucune milice.

« Le parti est mieux connu par ses organisateurs, le CNDD-FDD n’a pas de milice et il n’en aura jamais car nous connaissons la loi », a déclaré le vice président de la formation présidentielle.

Selon lui donc, ceux qui affirment que le CNDD-FDD entretient une milice ont de fausses informations.

« Celui qui t’a dit cela t’a trompé » a répondu en langue nationale, le vice président du CNDD-FDD au Secrétaire général du FROLINA, André Ndayiragije, qui a par ailleurs reçu une invitation du parti présidentiel pour lui rendre visite et comprendre son fonctionnement.

Le ministre de l’intérieur avait organisé une rencontre avec les leaders des partis politiques ce lundi à Bujumbura. Les membres des partis d’opposition regroupés au sein de l’Alliance Démocratique pour le Changement, ADC-Ikibiri, une coalition non reconnue par le pouvoir, avait répondu présents à cette rencontre qui duré tout l’avant midi de ce lundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

791 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé





Les plus populaires
Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants ,(popularité : 5 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)

Week end Sécurité : Le bilan s’alourdit du jour le Jour,(popularité : 3 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 3 %)

Bwiza : une nuit meurtriere,(popularité : 3 %)

Burambi : De violents combats,(popularité : 2 %)

Nkurunziza appelle au calme et à l’arrestation des assassins du Général Nshimirimana,(popularité : 2 %)

Intamba mu Rugamba : Les pros commencent à arriver,(popularité : 2 %)

La police s’est affrontée avec des criminels, dit Nkurikiye,(popularité : 2 %)

Insécurité à Kamenge : Deux personnes tuées par balles,(popularité : 2 %)