Entre la CNTB et la fondation Intahe , le torchon brule




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 7 décembre 2012  à 07 : 08 : 23
a

Les bashingantahe en province de Bururi s’insurgent contre les décisions de la Commission Nationale Terre et autres Biens, CNTB entre les résidents et les rapatriés en commune de Rumonge dont elles désignent d’anti Arusha.

Selon les représentants de la fondation Intahe dans cette province du sud du pays, depuis que Monseigneur Sérapion Bambonanire se trouve à la tête de la Commission Nationale Terre et autres Biens la réconciliation entre les résidents et les rapatriés n’est pas au rendez vous puisque ce dernier a pris la décision de revoir les clauses qui avaient été prises par l’ancien président de la Commission Nationale Terre et autres biens Abbé Aster Kana.

Les résidents et les rapatriés qui avaient entre eux les problèmes fonciers s’étaient entendus grâce à la facilitation des Bashingantahe, c’est-à-dire les hommes dotés d’intégrités selon la culture du Burundi. Hélas, dénoncent cette institution des Bashingantahe, les membres de la CNTB dans cette province de Bururi sur injonction de Monseigneur Sérapion Bambonanire sont en train de revoir les décisions qui avaient été prises en matière de gestion des problèmes de terre dans cette commune.

De la part de ces hommes, les décisions prises par la CNTB ne répondent pas au contenu des accords d’Arusha parce qu’elles relèguent à l’écart l’idéal de la réconciliation qui est la substance même des accords d’Arusha. La même organisation estime que les décisions de la CNTB d’alors sont teintées de politiques alors que telle ne devrait pas être le cas.

De la part des Bashingantahe, la CNTB devraient mettre en avant la cohabitation pacifique et la réconciliation au lieu d’être favorable à une partie. Le regard de la fondation Intahe avait été exprimé par les Bashingntahe de la province de Bubanza la semaine écoulée à l’ouest du pays où plus de 300 ménages ont été sommés d’abandonner leurs parcelles qu’ils exploitent pendant plus de 40 ans pour certains d’entre eux sur décision de la Commission Nationale Terre et autres Biens .




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

278 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques





Les plus populaires
Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 41 %)

Malversations à la RTNB, le Syndicat SYRT dénonce un détournement d’1.5 milliards chaque année,(popularité : 7 %)

Murwi : Un bébé abandonné par ses parents ; l’administration crie au secours !! ,(popularité : 7 %)

La corruption c’est aussi dans nos hôpitaux, constat du 2ème vice Président ,(popularité : 7 %)

Imaginez avoir des petits-enfants qui ne sont pas capables de parler votre langue,(popularité : 6 %)

L’instauration d’une taxe intermediaire de 10% décriée par les groupes sociaux,(popularité : 6 %)

Le Focode élève la voix en faveur des Pasteurs ,(popularité : 6 %)

Le Général Rodrigue Bunyoni n’est plus ,(popularité : 5 %)

UB : Ça sent le détournement ,(popularité : 5 %)

Eusébie : Même l’orphelinat est fermé,(popularité : 5 %)