La COSYBU plaide pour une harmonisation salariale juste




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 7 décembre 2012  à 13 : 13 : 56
a

La COSYBU estime que la ministre de la fonction publique use des manœuvres dilatoires pour créer la division entre les fonctionnaires de l’Etat ces derniers jours et bloquer ainsi la politique d’harmonisation des salaires.

Au cours d’une conférence de presse de ce jeudi, Tharcisse Gahungu, président de la Confédération des Syndicats du Burundi, COSYBU, a indiqué que les récentes négociations entre les syndicats et le gouvernement sur la validation du projet de politique salariale n’ont pas abouti à cause des intrigues de la ministre de la fonction publique d’une part, et des imperfections contenues dans celui-ci.

Selon lui, ce projet de politique d’harmonisation salariale préconise le gel des annales et ne permet pas aux fonctionnaires de l’Etat d’avancer en grades. De la part de Tharcisse Gahungu , une telle pratique est contraire aux textes de lois que le Burundi a ratifiés.

Les syndicats dénoncent aussi la volonté du ministre de tutelle de vouloir la validation de ce projet de politique salariale contre vent et marrée.

Tharcisse Gahungu demande au pouvoir de Bujumbura privilégier les négociations en vue d’aboutir sur un projet d’harmonisation salariale qui satisfasse tous les fonctionnaires de l’Etat aujourd’hui.

Il demande au pouvoir de Bujumbura de tout faire pour désamorcer le climat délétère existant aujourd’hui parmi les fonctionnaires de l’Etat à cause de l’injustice salariale criante.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

370 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 4 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 3 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)

Cultures vivrières : Un défi pour le Burundi,(popularité : 3 %)

Une guerre de mots entre Sérapion et Pontien,(popularité : 3 %)

Les réfugiés burundais rentrent au pays avec hésitation ,(popularité : 3 %)

La révision des textes de loi régissant la CNTB d’ici peu,(popularité : 3 %)

Ecole Fondamentale : Plus de patience pour son début SVP,(popularité : 3 %)

Un pasteur conservateur nous a quitté,(popularité : 3 %)