Une ministre rwandaise meurt à 48 ans




Par: Désiré Nimubona , vendredi 7 décembre 2012  à 13 : 42 : 36
a

La Ministre de la famille et des droits de la personne humaine du Gouvernement rwandais est morte ce jeudi d’une maladie inconnue, selon la presse rwandaise.

Le gouvernement rwandais n’a pas encore élucidé sur la disparation de cette ancienne sénatrice et gouverneur de Kigali rural, Aloysia Inyumba qui était âgée de 48 ans.

Lundi, cette femme politique avait ouvert son compte twitter et avait laissé son dernier message qui traduisait aussi son engagement : « Nous sommes déterminés à voir tous les enfants du Rwanda grandir dans l’amour, le soin des familles et non dans les institutions ».

Selon elle, les enfants devraient plutôt grandir dans des familles, balayant du revers de sa main les systèmes d’orphelinats pourtant considérés comme un moyen de recours pour certains après la mort de la mère.

Mme Inyumba avait aussi encouragé des familles ayant des difficultés de fécondité de prendre en charge des enfants abandonnés ou orphelins et de les considérer comme leurs propres enfants.

Aloysia Inyumba, diplômé de l’Université de Makerere en Ouganda et des Etats Unis, est l’une des piliers de la lutte armée du Front patriotique rwandais (FPR).

Elle avait servi comme commissaire mobilisatrice pour la cause dite de « libération », un poste qu’elle a occupé après avoir renoncé à un emploi en Ouganda où elle était bien payée.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

892 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi



a

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi



a

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA



a

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA



a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut





Les plus populaires
Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi,(popularité : 3 %)

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA,(popularité : 2 %)

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut,(popularité : 2 %)

BURUNDI/EAC : Climat malsain entre le Burundi et le secrétariat général,(popularité : 2 %)

L’EALA refuse la requête du parlement burundais ,(popularité : 2 %)

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC,(popularité : 2 %)

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi,(popularité : 2 %)

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix,(popularité : 2 %)

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais,(popularité : 2 %)

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko ,(popularité : 2 %)