Ce samedi le président devrait répondre à ces questions




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 20 décembre 2012  à 18 : 47 : 24
a

Alors que le président burundais Pierre Nkurunziza prévoit répondre aux questions des citoyens à travers le pays ce samedi, le délégué général du Forum pour le Renforcement de la Société Civile (Forsc ), Pacifique Nininahazwe dit que le président a tendance à faire des promesses sur des demandes de la part d’une tierce personne qui lui soumet ses préoccupations de routines au lieu de répondre effectivement à des questions aussi importantes pour toute la population.

Certaines de ces questions auxquelles le président burundais doit répondre sont notamment les promesses qu’il a faites ces dernières années. De la part de Pacifique Nininahazwe , ces promesses sont entre autres la loi portant sur l’impôt professionnel sur les revenus pour les mandataires politiques et l’amendement de la constitution de la république du Burundi.

Le Burundi a aussi besoin de savoir la position du président Nkurunziza par rapport aux projets de loi qui risquent de constituer un mal pour la démocratie au Burundi à savoir le projet de loi sur la liberté de la presse , les manifestations publiques et celui portant organisation et fonctionnement de organisations des associations de sans but lucratifs.

Pacifique Nininahazwe estime que les Burundais ont surtout besoin de s’imprégner de la position du président par rapport aux dossiers brulants dans l’actualité de ces derniers jours à savoir la reconduction dans la CENI 2015 de deux des membres de celle de 2010 , les divergences qui aujourd’hui font parler d’elle au sein de la CNTB et la persistance de la grève du SYNAPA .

Les burundais désirent aussi savoir la position du président de la république sur les dossiers de malversations économiques comme Falcon 50 , le pétrole du Nigéria et la persistance de l’impunité sur certains dossiers dans lesquels les personnalités de ce pays ont souvent été cité comme présumés auteurs. De la part du délégué général Forsc, Pierre Nkurunziza devrait donner aussi des éclaircissements sur ces dossiers chauds.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

452 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR



a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?





Les plus populaires
Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC,(popularité : 24 %)

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface,(popularité : 5 %)

Trois pays de la région disent oui au troisième mandat de Pierre Nkurunziza,(popularité : 5 %)

Sommet USA-Afrique : La question des mandats tombe parmi les premières,(popularité : 5 %)

‘’ L’appel des leaders politiques en exil au retour au pays est une intrigue’’,(popularité : 4 %)

2015 et Pierre Nkurunziza : l’heure des intrigues aurait sonné,(popularité : 3 %)

Un ancien journaliste aujourd’hui contre la liberté d’expression,(popularité : 3 %)

Mgr Bigirimana Eraste, Nouveau pasteur du Diocèse Anglican de Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Les imbonerakure risquent d’être roulés devant la justice ,(popularité : 3 %)

La justice burundaise dira le droit dans l’avenir,(popularité : 3 %)