Grâce présidentielle aux prisonniers




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 26 décembre 2012  à 16 : 22 : 38
a

796 détenus ont bénéficié d’une libération provisoire dans les prisons de Bujumbura, Bururi, Rutana, Rumonge, Ngozi, Gitega et Muramvya à la veille de la célébration de la fête de la nativité, a-t-on appris de ces localités.

Le ministre de la justice Pascal Barandagiye dit que d’ici fin décembre de cette année, 7000 auront bénéficié de cette libération. Les personnes ayant bénéficié de celle-ci venaient de passer un quart des peines qui ont été prononcées conte eux.

Le représentant de l’APRODH en commune de Rumonge au Sud du pays, une Association pour la Promotion et la protection des Droits de l’Homme, indique que certains ont été libérés en violation de la loi.

Ces personnes sont contraintes de se présenter tous les débuts du mois devant les OPJ, Officiers de Police Judiciaires, aussi longtemps que leurs peines n’ont pas encore été totalement abrogées.

Dans toutes ces maisons de détention, les personnes libérées ont été choisies parmi tant d’autres en tenant compte de leurs bons comportements par rapport aux autres pendant le temps qu’elles étaient incarcérées, selon les responsables des prisons. Elles sont aujourd’hui appelées à faire preuve de bon comportement parmi les habitants sur les collines.

Les détenus qui habitent les provinces éloignées de leurs lieux de détentions ont eu du mal à regagner le pays. A Rumonge pour illustration, les personnes qui habitent les provinces notamment Ngozi, Kayanza , Kirundo et ailleurs ont passé la nuit à la belle étoile par manque de moyens de déplacement comme ils l’ont reconnu.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

552 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Imaginez avoir des petits-enfants qui ne sont pas capables de parler votre langue,(popularité : 5 %)

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 5 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 4 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)

L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 3 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 3 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)

Kayanza : Gatara, la commune plus peuplée,(popularité : 3 %)

Burundi : Les chiffres des personnes vivant avec handicap mental vont augmentant,(popularité : 3 %)