Viol contre les élèves à Bubanza, un crime impuni




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 31 décembre 2012  à 10 : 47 : 44
a

Un directeur de l’EP de Bubanza demande au gouverneur de la province de Bubanza de tout mettre en œuvre pour que cas de viols contre les écolières et élèves de sa province ne restent impunis comme cela s’observe ces derniers jours.

Dans cette correspondance en effet ce directeur énumère un nombre d’autorités notamment les enseignants et autorités administratives qui sont libres alors que des mandats d’arrêt ont été délivrés mais qui restent toujours libres.

Pour illustrations, le directeur de cette école indique qu’un enseignant de l’EP de Miziru a engrossé une fille de la 4ème année, hélas le cas bénéficie d’une impunité, a-t-il déploré.

Un cas similaire est aussi signalé à l’EP Ntamba où une fille de la 7ème année a été violée par un enseignant, selon toujours cette correspondance. L’auteur est aujourd’hui en cavale.

Le chef de zone de Muyebe a engrossé une fille et celui-ci ne nie pas les faits. Ce directeur de s’interroger pourquoi la justice n’arrive pas à traiter ce cas pour l’intérêt du pays et de la jeunesse en particulier.

Le directeur communal de l’enseignement en commune de Bubanza demande au gouverneur de sa part de s’impliquer pour une issue de ce problème. La province de Bubanza enregistre aussi nombreux cas polygamie, selon le rapport de l’ADDF en en 2010.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

673 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 22 %)

Près de 100 jours d’incarcération de Mbonimpa, les messages de soutient tombent,(popularité : 6 %)

Burundi : Il faut cesser de harceler les avocats et les journalistes ,(popularité : 5 %)

Affaire Ruvakuki : Les avocats condamnent le transfert de leur client de Ruyigi vers Muramvya,(popularité : 4 %)

Burundi : L’extraction des matériaux de construction ronge les rivières de Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Contradictions autour de la mise en place de la CVR : le peuple attend Godot ?,(popularité : 3 %)

3 journalistes menacés au Burundi ,(popularité : 3 %)

Affaire Gatumba : HRW appelle la traduction en justice d’Agathon Rwasa et Pasteur Habimana,(popularité : 3 %)

La cour Pénale Internationale s’approche, intégralité de son communiqué,(popularité : 3 %)

Les prisons centrales enregistrent des effectifs pléthoriques de détenus ,(popularité : 3 %)