Il a échappé à la machine de la mort




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 2 janvier 2013  à 16 : 44 : 40
a

Pierre Claver Mbonimpa indique que Dieudonné Nzambimana allait être une autre victime d’exécutions extrajudiciaires. Le trésorier comptable de la Société Régionale pour le Développement de la plaine de l’Imbo,SRDI, Dieudonné Nzambimana était en sous vêtement et menotté quand il s’est rendu au siège de l’APRODH après avoir échappé à trois hommes en uniformes de la police qui voulaient le lyncher dans la forêt de la RUKOKO ce lundi.

Tout a commencé vendredi de la semaine écoulée, quand Dieudonné Nzambimana a été arrêté dans la ville de Bujumbura à l’endroit communément connu sous le nom de Bata et embarqué à bord d’une camionnette de la police sans plaque d’immatriculation. Dieudonné Nzambimana dit qu’à l’intérieur de ce véhicule se trouvait trois policiers armés de fusils de type kalachnikov.

Il a dit avoir été interrogé sur la destination d’une arme de type kalachnikov appartenant à un policier qui, hélas, a été volée par des personnes qui restent inconnues jusqu’à présent.

Il a aussi été accusé par ces policiers d’être un élément clé dans le recrutement des membres d’une probable rébellion contre Bujumbura.

Après deux jours dans une maison qu’il ne connaissait pas encore, Dieudonné Nzambimana dit avoir été conduit ensuite vers la Rukoko pendant la nuit de dimanche vers 21 heures au milieu des trois policiers qui avaient sur eux les fusils et les baillonnettes dont ils devaient se servir pour le tuer.

Dieudonné Nzambimana signale qu’il a profité d’une dispute entre ces policiers qui voulaient le tuer pour s’évader dans la Rukoko pendant la nuit.

L’homme se trouve sous la protection de l’APRODH depuis qu’il ait échappé à cette machine de la mort. Cet homme a été membre du parti au pouvoir mais il l’a quitté par après.

La direction générale de la SRDI, bien qu’elle ne l’affirme pas, a à plusieurs reprises changé de service pour cet homme qui, aujourd’hui n’appartiendrait à aucune organisation politique de manière formelle, selon les habitants de cette localité.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

783 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Le Frodebu plaide pour la mise en place de la Haute Cour de Justice au Burundi ,(popularité : 6 %)

Loi sur la presse : l’Eglise catholique plaide pour l’harmonisation des points de vue ,(popularité : 6 %)

Rufyikiri rejoint les frondeurs,(popularité : 6 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 6 %)

Assassinat des trois soeurs : La lutte continue,(popularité : 6 %)

3eme mandat : Sujet tabou ,(popularité : 6 %)

Burundi : L’avant-dernier pas de l’amendement de la constitution burundaise,(popularité : 6 %)

La Nouvelle Zélande - le Burundi : Une Coopération absente mais nécessaire ,(popularité : 6 %)

Manifestations de samedi : le pouvoir de Bujumbura s’attaque à la société civile et aux médias,(popularité : 6 %)

Rumonge : Célébration anticipée de la création de la province Rumonge ou campagne électorale déguisée du CNDD-FDD ?,(popularité : 6 %)