Le début de l’année devrait être prometteur




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 4 janvier 2013  à 12 : 08 : 05
a

« Le 24 janvier à Genève en Suisse aura lieu l’évaluation périodique universelle. Toutes les personnes ayant une part de responsabilité dans ce pays devraient tout faire pour que ce travail qui voit la mobilisation de la communauté internationale ne se déroule dans une atmosphère aussi tendue pour le Burundi », ce sont les propos du président de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme, CNIDH, Frère Emmanuel Ntakarutimana, ce jeudi s’exprimant sur le cas de Dieudonné Nzambimana qui a failli être lynché par les agents du pouvoir la semaine dernière.

Dieudonné Nzambimana avait été kidnappé par les agents du service national de renseignements et de la police au centre ville de Bujumbura à l’endroit communément appelé Bata. Il a été embarqué à bord d’une camionnette de la police sans plaque d’immatriculation.

Plus de deux jours après, il a dit qu’il a échappé de justesse à des policiers qui voulaient le faire passer par les armes. Aujourd’hui le trésorier comptable de la Société Régionale de Développement de la plaine de l’Imbo, SRDI, se trouve sous protection d’une association de défense des droits de l’homme, APRODH.

Pierre claver Mbonimpa, président avait de l’Association Promotion des Droits de l’Homme, dit que Dieudonné Ntakirutimana allait être une autre victime d’exécutions extrajudiciaires.

De la part de la CNIDH, le mois de janvier devrait coïncider avec des innovations d’une importance capitale pour le pays.

Frère Emmanuel Ntakarutimana demande à tous ceux qui ont une quelconque responsabilité dans ce pays d’user de leurs moyens pour mettre hors d’état de nuire ces comportements d’une autre génération.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

561 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Muyinga/sécurité : Trente fusils de type karashinikov saisis à Giteranyi ,(popularité : 13 %)

La sécurité d’un agent du SNR en danger à Rutana ,(popularité : 12 %)

Burundi : Deux policiers tués et plusieurs blessés dans des accidents de roulage,(popularité : 12 %)

Kigwena : Des bandits armés disparaissent dans une réserve,(popularité : 12 %)

Bujumbura-IWACU : Une semaine en homage au journaliste Jean Bigirimana,(popularité : 12 %)

Le Chef d’état-major échappe à une tentative d’assassinat,(popularité : 12 %)

Karusi : Un pasteur rwandais arrêté par les services secrets,(popularité : 12 %)

Burundi : Une amande difficile à qualifier,(popularité : 12 %)

Muyinga : Imbonerakure, source du désordre,(popularité : 12 %)

Insécurité à Bujumbura, trafic paralysé à Bubanza et Cibitoke ,(popularité : 12 %)