Hassan Ruvakuki : De la perpetuité à trois ans !




Par: Désiré Nimubona , mardi 8 janvier 2013  à 13 : 55 : 49
a

Le correspondant de RFI Hassan Ruvakuki est condamné en appel ce mardi à Gitega à trois ans de prison.

Arrêté en novembre 2011 à Bujumbura par les services de renseignement burundais, aux « allures d’enlèvement » selon le syndicat des journalistes burundais, il sera accusé d’avoir participé aux actes terroristes et condamné à une peine à perpétuité à Cankuzo.

Trois ans de service pénal est donc le verdict qui vient de tomber sur les épaules de Ruvakuki est ses coaccusés par la cours d’appel de Gitega, en remplacement d’une peine à vie prononcée par le tribunal de grande instance de cankuzo.

L’Union Burundais des Journalistes, UBJ, rejette cette condamnation. Selon son président Alexandre Niyungeko, Hassan Ruvakuki devrait plutôt être libéré que d’être condamné.

« C’est regrettable, la justice est encore loin » a déclaré le président de l’UBJ, soulignant que Hassan ne faisait que son métier lorsqu’il a été arrêté, et jure aller saisir des instances juridiques supérieures.

Ruvakuki, arrêté le 28 novembre 2011 à Bujumbura, sera conduit à Cankuzo au camp Mutukura, puis à la prison de Ruyigi et en fin à la prison de Muramvya où il croupit depuis belles lurettes jusqu’à présent. Il a clamé son innocence dans ses séries d’audition, soulignant qu’il s’était rendu en Tanzanie pour son travail et non pour s’associer aux terroristes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

563 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
L’EPU : le Burundi se garde de mettre en applications 39 recommandations ,(popularité : 3 %)

Le président de l’ADC-Ikibiri écouté par la justice ,(popularité : 3 %)

Karusi : La justice acquitte le policier Augustin Bigirindavyi, auteur présumé d’attentat meurtrier,(popularité : 3 %)

Blanchiment d’argent : Où est le procureur général de la république ? ,(popularité : 3 %)

Affaire Ruvakuki : Les avocats condamnent le transfert de leur client de Ruyigi vers Muramvya,(popularité : 3 %)

Criminalité : L’opposition salut l’incarcération de deux agents de la police et du SNR,(popularité : 3 %)

La privatisation des entreprises publiques entachée d’imperfections,(popularité : 3 %)

Pourquoi est-il sous les verrous ?,(popularité : 3 %)

Justice pour Ernest Manirumva : La société civile au front ,(popularité : 2 %)

Les femmes juristes s’intéressent aux veuves,(popularité : 2 %)