Echec d’un projet d’élevage de poules suite aux fêtes de fin d’année




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 9 janvier 2013  à 13 : 15 : 16
a

Il ne reste que moins de 2 milles poules pondeuses sur plus de 12 milles que la population des deux communes de la province de Ngozi avaient reçues sur financement de la FAO, Food and Agriculture Organisation, il y a moins de deux mois, selon le docteur vétérinaire de cette province de Ngozi, Dr Alain Bimenyimana.

Selon cet ingénieur agronome, chaque famille avait reçu six poules pondeuses et un coq. Ces familles devraient traiter avec précaution ces poules afin d’accroître la production de ces animaux domestiques à la longue puisque les concentrés leurs étaient distribués. Hélas, la population a jugé bon de les manger.

Comme prétexte ces personnes des communes de Mwumba et Nyamurenza bénéficiaires de ces poules, indiquent qu’elles ne pouvaient pas mourir de faim alors que des poules sont à l’intérieur de leurs maisons. « Il aurait été erroné de passer deux jours sans mettre sous la dent pendant les deux fêtes de noël et du nouvel an alors sept poules dont un coq sont à l’intérieur de la maison » ont-elles souligné.

D’autres indiquent qu’elles ont été incapables de faire nourrir ces poules puisque même la direction provinciale de l’agriculture et de l’élevage de Ngozi avait cessé de leur distribuer les vivres des ces dernières.

Le directeur provincial de l’agriculture et de l’élevage dans cette province de Ngozi , Dr Alain Bimenyimana, estime de sa part que bien que la direction ait été incapable de distribuer ces concentrés, les responsables collinaires n’ont pas aidé dans la sensibilisation des dirigés sur les bienfaits de ces poules.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

690 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 7 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 3 %)

Bujumbura : La liste des Bashingantahe s’allonge,(popularité : 3 %)

UB : Peut -être vers la fin de la crise au sein des enseignants ,(popularité : 2 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 2 %)

Vers une prise illégale d’intérêt ,(popularité : 2 %)

La société civile et la mairie de Bujumbura à couteau tiré ,(popularité : 2 %)

Suspension de la grève des enseignants ,(popularité : 2 %)

Les droits des civiles au sein de la police bafoués ? ,(popularité : 2 %)