Echec d’un projet d’élevage de poules suite aux fêtes de fin d’année




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 9 janvier 2013  à 13 : 15 : 16
a

Il ne reste que moins de 2 milles poules pondeuses sur plus de 12 milles que la population des deux communes de la province de Ngozi avaient reçues sur financement de la FAO, Food and Agriculture Organisation, il y a moins de deux mois, selon le docteur vétérinaire de cette province de Ngozi, Dr Alain Bimenyimana.

Selon cet ingénieur agronome, chaque famille avait reçu six poules pondeuses et un coq. Ces familles devraient traiter avec précaution ces poules afin d’accroître la production de ces animaux domestiques à la longue puisque les concentrés leurs étaient distribués. Hélas, la population a jugé bon de les manger.

Comme prétexte ces personnes des communes de Mwumba et Nyamurenza bénéficiaires de ces poules, indiquent qu’elles ne pouvaient pas mourir de faim alors que des poules sont à l’intérieur de leurs maisons. « Il aurait été erroné de passer deux jours sans mettre sous la dent pendant les deux fêtes de noël et du nouvel an alors sept poules dont un coq sont à l’intérieur de la maison » ont-elles souligné.

D’autres indiquent qu’elles ont été incapables de faire nourrir ces poules puisque même la direction provinciale de l’agriculture et de l’élevage de Ngozi avait cessé de leur distribuer les vivres des ces dernières.

Le directeur provincial de l’agriculture et de l’élevage dans cette province de Ngozi , Dr Alain Bimenyimana, estime de sa part que bien que la direction ait été incapable de distribuer ces concentrés, les responsables collinaires n’ont pas aidé dans la sensibilisation des dirigés sur les bienfaits de ces poules.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

680 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 29 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 15 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 12 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 5 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 4 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 3 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 3 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 3 %)

BUBANZA : Plus de 40 millions de Fbu détournés dans le CAPRIMU.,(popularité : 3 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 3 %)