Révelations de Nzobonimpa Manassé : L’Opposition tourne les pouces




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 11 janvier 2013  à 10 : 57 : 05
a

Léonce Ngendakumana qualifie de scandaleuses pour le gouvernement les récentes déclarations de Manassé Nzobonimpa et se demande encore si la justice de Bujumbura qui dépend de l’exécutif pourrait y mettre de la lumière.

Au cours d’une conférence de presse de ce jeudi le président de l’Alliance des Démocrates pour le Changement Léonce Ngendakumana a réagi sur les cas de tricherie qui eurent lieu pendant les élections de 2010 et porté le parti CNDD FDD au pouvoir.

A la fin de cette semaine dernière Manassé Nzobonimpa, ancien secrétaire national du conseil des sages du CNDD FDD aujourd’hui en exil, avait relevé une série de stratégies mise en application par le pouvoir de Bujumbura afin que le CNDD FDD soit l’heureux gagnant des élections de2010.

Pour le président de l’ADC, désormais le vol des élections de 2010 qui était un secret de polichinelle est désormais reconnu par un membre du parti au pouvoir. Il a demandé au pouvoir en place de tout faire notamment à la justice de se saisir de ce dossier pour y mettre de la lumière pour l’intérêt du pays.

Le président de l’ADC a indiqué qu’il existe au sein du parti au pouvoir un réseau de6 personnes qui décident sur toutes les questions ayant trait à la conduite des institutions de la république dont Pierre Nkurunziza se trouve à la tête. Ce groupe est composé selon Léonce Ngendakumana de 2 militaires, 2 civils, d’un parlementaire et du président de la république en sa personne.

D’autres groupes restreints sont impliqués dans des actes de corruptions et malversations économiques et de violations des droits de l’homme a encore souligné le président de l’ADC. Pour lui, une des solutions de sortie de cette crise est sans nul doute de se lever comme seul homme pour les décrier.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

779 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 23 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 12 %)

Le Burundi face à deux capitales,(popularité : 10 %)

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité",(popularité : 10 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 6 %)

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC,(popularité : 5 %)

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG,(popularité : 5 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 5 %)

Les acteurs de la vie du pays ont besoin d’être écoutés ,(popularité : 5 %)

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais,(popularité : 5 %)