Suspension de la grève des enseignants




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 14 janvier 2013  à 17 : 39 : 14
a

Quatre syndicats des enseignants viennent de suspendre le mouvement de grève dimanche afin de permettre aux élèves d’avoir accès aux résultats du premier trimestre, a souligné la représentante du Syndicat des Travailleurs de l’Enseignement au Burundi STEB, Eulalie Nibizi.

Cette syndicaliste qui est en même temps vice président de la COSYBU, Confédération des Syndicats du Burundi, a indiqué que cette décision a été prise par les responsables des syndicats . Ces derniers venaient de constater que le ministre de l’enseignement primaire et secondaire avait promis d’échanger avec eux sur la problématique d’harmonisation des salaires qui faisait objet de revendication a t elle souligné.

Ces syndicats demandent à partir de ce dimanche aux enseignants de tout faire pour se préparer à la remise des résultats de fin du premier trimestre.

Ce faisant, les différentes directions doivent se consulter pour voir dans quelles mesures les résultats seront remis afin de permettre aux autres activités de se dérouler sans ambages.

Ces syndicats accordent un délai de trois semaines pour vider la question de la politique d’harmonisation des salaires sur base de discussion par toutes les parties intéressées du rapport qui a été préparé par le consultant.

« Le gouvernement a accordé des avantages salariaux aux parlementaires avant l’adoption du budget 2013 afin que ces derniers acceptent de s’acquitter de l’Impôt Professionnel sur les Revenus, nous accordons trois semaines pour voir si le gouvernement qui a accepté la politique d’harmonisation des salaires, il y a une année, pourra joindre sa parole à l’acte », a souligné Eulalie Nibizi.

La grève datait de plus d’une semaine. Dans certaines écoles secondaires comme au Lycée de Bururi , les élèves avaient jugé bon de rentrer.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

358 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 40 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 25 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 20 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 7 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 5 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 5 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 5 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 5 %)

Muyinga/ Lancement de "AMASHIGA" pour lutter contre la malnutrition chronique,(popularité : 4 %)

Education : Un sac de ciment pour valider l’inscription d’un nouvel élève ,(popularité : 3 %)