La CNTB mérite des amendements




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 12 janvier 2013  à 18 : 17 : 31
a

Le délégué général du Forsc , Forum pour le Renforcement de la Société Civile, estime que le fait que la Commission Nationale des Terres et autres Biens travaille come une juridiction pourrait être d’une lourde conséquence puisque cela s’écarte de missions de la CNTB qui avaient été définies dans les accords d’Arusha .

Cette réaction fait suite au cas d’une famille a refusé pour la quatrième fois de répondre au parquet de Bururi dans un conflit qui l’opposait avec une femme dont les parents sont de nationalité Omanaise selon Pacifique Nininahazwe . Cette femme ne sait cependant pas à quel saint se vouer puisqu’elle n’a plus de liens avec le pays de ces aïeux.

Le délégué général du Forsc qui avait pris part au procès qui a eu lieu en province de Bururi dit que la CNTB n’a pas écouté toutes les parties de la même façon mais qu’elle a été favorable aux plaidoiries de la famille qui se prétendait propriétaire de cette maison. Selon lui, la famille omanaise a du mal aujourd’hui à faire vivre ses deux enfants et se trouve pour le moment dans des conditions de vie précaires.

Le délégué général du Forsc estime que le fait de voir la CNTB agir à l’instar d’une juridiction est lourde conséquence pour le pays.

Il s’interroge sur ce qui arriverait si une fois l’omanaise gagnerait le procès pendant en justice en trouvant en même temps la maison vendue.

Le délégué général du Forsc juge salutaire l’amendement de certains articles de la CNTB pour venir à bout des difficultés qui font parler d’elles entre les burundais autour des problèmes de terres.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

323 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 17 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 10 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 7 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 5 %)

UB : Les étudiants devraient juger ,(popularité : 3 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 3 %)

SOS : Six millions de fbu pour sauver la vie d’Edgard,(popularité : 3 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 3 %)

Extraction de plus de 2000 dents cariées ,(popularité : 3 %)

Rumonge : Les personnes vivant avec le VIH/SIDA en difficultés,(popularité : 3 %)