Le Burundi favorable à l’envoi de ses soldats au nord du Mali




Par: Désiré Nimubona , jeudi 17 janvier 2013  à 15 : 55 : 51
a

Le Burundi est favorable à l’envoie des soldats burundais en mission de paix au Mali selon les déclamations de Pierre Nkurunziza ce mercredi dans l’après midi.

S’exprimant devant les médias en compagnie du président en exercice de l’Union Africaine et président béninois Boni Yayi, Pierre Nkurunziza a souligné que n’eut été d’autres pays qui ont envoyé leurs troupes au Burundi, le pays ne serait pas stable comme il est aujourd’hui.

« Si c’est nécessaire, le Burundi pourra le faire » a souligné NKurunziza dans ce point de presse clôturant la visite de Boni Yayi au Burundi, en guise de remerciement des autres pays qui ont envoyé leurs troupes dans les missions de maintien de la paix dans son pays.

Le Burundi a jugé "toujours prêts", ses militaires, qui peuvent aller servir la cause du maintien de la paix n’importe où dans le monde.

Le Burundi, selon le président Boni Yayi est le plus actif parmi les pays membres de cette union (UA) et salué le travail déjà abattu par ce pays en matière de maintient de la paix. Lui aussi la contribution burundaise serait une bonne chose.

Le président en exercice de l’Union Africaine qui faisait une visite de trois heures au Burundi a souligné que les pays de la Communauté Economique des Pays de l’Afrique de l’Ouest, la CEDEAO est a l’œuvre pour envoyer des soldats au Mali. Cependant, ces soldats ne semblent pas être suffisants pour ce pays, d’où les louanges au Burundi qui pourrait en augmenter le nombre.

Le Burundi, pays de l’Afrique de l’Est a déjà envoyé de soldats en mission de maintien de la paix. Les plus connus sont ceux de la Mission de l’Union Africaine sous l’appellation d’AMISOM. 

D’autres ont servi au Soudan, Haïti, Centre Afrique, Tchad, ect.
Depuis le début de l’année passé, le Mali fait face à une avancée des rebelles islamistes qui ont d’ailleurs détruits presque les monuments historiques des régions du nord du Mali dont ceux de Tombouctou.

Ces islamistes liés à Al Queda Magreb (AQMI) qui occupent le nord du Mali et sur le point de progresser vers plus au sud, se heurtent actuellement aux contingents africains en train d’être déployés dans cette partie du continent ainsi que de bombardements menés par des soldats français.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

823 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 100 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 12 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 9 %)

Trois pays de la région disent oui au troisième mandat de Pierre Nkurunziza,(popularité : 8 %)

Frédéric Bamvuginyumvira est désormais provisoirement libre ,(popularité : 7 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 7 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 7 %)

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi ,(popularité : 7 %)

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation",(popularité : 7 %)

Réconciliation entre les FNL et les CNDD-FDD de Kamesa,(popularité : 7 %)