Le Burundi favorable à l’envoi de ses soldats au nord du Mali




Par: Désiré Nimubona , jeudi 17 janvier 2013  à 15 : 55 : 51
a

Le Burundi est favorable à l’envoie des soldats burundais en mission de paix au Mali selon les déclamations de Pierre Nkurunziza ce mercredi dans l’après midi.

S’exprimant devant les médias en compagnie du président en exercice de l’Union Africaine et président béninois Boni Yayi, Pierre Nkurunziza a souligné que n’eut été d’autres pays qui ont envoyé leurs troupes au Burundi, le pays ne serait pas stable comme il est aujourd’hui.

« Si c’est nécessaire, le Burundi pourra le faire » a souligné NKurunziza dans ce point de presse clôturant la visite de Boni Yayi au Burundi, en guise de remerciement des autres pays qui ont envoyé leurs troupes dans les missions de maintien de la paix dans son pays.

Le Burundi a jugé "toujours prêts", ses militaires, qui peuvent aller servir la cause du maintien de la paix n’importe où dans le monde.

Le Burundi, selon le président Boni Yayi est le plus actif parmi les pays membres de cette union (UA) et salué le travail déjà abattu par ce pays en matière de maintient de la paix. Lui aussi la contribution burundaise serait une bonne chose.

Le président en exercice de l’Union Africaine qui faisait une visite de trois heures au Burundi a souligné que les pays de la Communauté Economique des Pays de l’Afrique de l’Ouest, la CEDEAO est a l’œuvre pour envoyer des soldats au Mali. Cependant, ces soldats ne semblent pas être suffisants pour ce pays, d’où les louanges au Burundi qui pourrait en augmenter le nombre.

Le Burundi, pays de l’Afrique de l’Est a déjà envoyé de soldats en mission de maintien de la paix. Les plus connus sont ceux de la Mission de l’Union Africaine sous l’appellation d’AMISOM. 

D’autres ont servi au Soudan, Haïti, Centre Afrique, Tchad, ect.
Depuis le début de l’année passé, le Mali fait face à une avancée des rebelles islamistes qui ont d’ailleurs détruits presque les monuments historiques des régions du nord du Mali dont ceux de Tombouctou.

Ces islamistes liés à Al Queda Magreb (AQMI) qui occupent le nord du Mali et sur le point de progresser vers plus au sud, se heurtent actuellement aux contingents africains en train d’être déployés dans cette partie du continent ainsi que de bombardements menés par des soldats français.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

763 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 6 %)

Le président du parti APDR destitué ,(popularité : 5 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 5 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 5 %)

3ème mandat : L’archevêque de Gitega conteste en usant de rhétorique ,(popularité : 4 %)

Ils seraient sur le point d’être réconciliés ,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

QPN : Les élections présidentielles se sont déroulées « dans le calme et dans la transparence »,(popularité : 4 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 3 %)