UB : Ça sent le détournement




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 21 janvier 2013  à 12 : 35 : 13
a

"Le directeur de la Régies des Œuvres Universitaires dit que la ROU n’a pas de regard dans la gestion de la caisse sociale des étudiants de l’Université du Burundi".

"Le président de l’association des étudiants de l’université du Burundi a préféré user de la patience avant de rendre public l’historique de ce compte surtout parce que le président du bureau du conseil des délégués est nouveau dans ce poste", ce sont les propos du le directeur de la Régies des Œuvres Universitaires ce dimanche.

Anatole Nzinahora , directeur de la Régies des Œuvres Universitaires, s’exprime ainsi après que les étudiants de l’université du Burundi aient parlé d’un probable détournement de plus de 4 millions 700 milles de francs bu des fonds se trouvant sur leur compte .

Il ya plus de cinq ans, les étudiants ont créé un compte en banque dans le souci d’aider les leurs qui font face aux cas sociaux de grande envergure notamment les sinistrés, une métaphore pour désigner les étudiants qui ont échoué deux ans dans un cycle et qui se retrouvent sans bourses.

Selon lui, les étudiants avaient conditionné l’ouverture de ce compte avec la publication de l’historique des sorties de sous à partir de ce compte. Le directeur de la ROU indique que l’université du Burundi a écouté les parties qui divergeaient sur la façon dont ce fond a été utilisé. Certains étudiants de l’université du BURUNDI estiment que les responsables des étudiants auraient eux même détournés l’argent se trouvant sur ce compte.

De la part du directeur de la Régies des Œuvres Universitaires, ils n’ont pas tous été certes dans cette salle besogne mais quatre ont été accusés de mauvaise gestion de ce fond, raison pour laquelle la police a été appelée pour statuer sur le cas.

Anatole Nzinahora indique que la représentation des étudiants de l’université a accordé du temps au nouveau président du conseil des délégués. Ce temps, selon lui, vise à lui permettre de s’imprégner du contenu des dossiers avant de rendre public l’ historique du compte en banque. Ce compte jusqu’à présent sent le détournement des fonds normalement destinés à intervenir dans les cas sociaux , a-t-il souligné.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

441 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent





Les plus populaires
Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 29 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 17 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 9 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 8 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 7 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 4 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 3 %)

La polygamie à Muyinga divise la famille des musulmans ,(popularité : 3 %)

Une loi pour mettre fin aux violences basées sur le genre,(popularité : 3 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 3 %)