UB : Ça sent le détournement




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 21 janvier 2013  à 12 : 35 : 13
a

"Le directeur de la Régies des Œuvres Universitaires dit que la ROU n’a pas de regard dans la gestion de la caisse sociale des étudiants de l’Université du Burundi".

"Le président de l’association des étudiants de l’université du Burundi a préféré user de la patience avant de rendre public l’historique de ce compte surtout parce que le président du bureau du conseil des délégués est nouveau dans ce poste", ce sont les propos du le directeur de la Régies des Œuvres Universitaires ce dimanche.

Anatole Nzinahora , directeur de la Régies des Œuvres Universitaires, s’exprime ainsi après que les étudiants de l’université du Burundi aient parlé d’un probable détournement de plus de 4 millions 700 milles de francs bu des fonds se trouvant sur leur compte .

Il ya plus de cinq ans, les étudiants ont créé un compte en banque dans le souci d’aider les leurs qui font face aux cas sociaux de grande envergure notamment les sinistrés, une métaphore pour désigner les étudiants qui ont échoué deux ans dans un cycle et qui se retrouvent sans bourses.

Selon lui, les étudiants avaient conditionné l’ouverture de ce compte avec la publication de l’historique des sorties de sous à partir de ce compte. Le directeur de la ROU indique que l’université du Burundi a écouté les parties qui divergeaient sur la façon dont ce fond a été utilisé. Certains étudiants de l’université du BURUNDI estiment que les responsables des étudiants auraient eux même détournés l’argent se trouvant sur ce compte.

De la part du directeur de la Régies des Œuvres Universitaires, ils n’ont pas tous été certes dans cette salle besogne mais quatre ont été accusés de mauvaise gestion de ce fond, raison pour laquelle la police a été appelée pour statuer sur le cas.

Anatole Nzinahora indique que la représentation des étudiants de l’université a accordé du temps au nouveau président du conseil des délégués. Ce temps, selon lui, vise à lui permettre de s’imprégner du contenu des dossiers avant de rendre public l’ historique du compte en banque. Ce compte jusqu’à présent sent le détournement des fonds normalement destinés à intervenir dans les cas sociaux , a-t-il souligné.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

477 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques





Les plus populaires
Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 7 %)

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 5 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 5 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 4 %)

Rumonge : les prix de l’huile de palme chutent,(popularité : 4 %)

Education : Cinq finalistes d’ITAB Karusi sous les verrous depuis le 10 Aout ,(popularité : 4 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 4 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 4 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 4 %)

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika ,(popularité : 4 %)