La remise en cause de la partialité de la CNTB




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 25 janvier 2013  à 09 : 32 : 11
a

La Commission Nationale des Terres et autres Biens n’a pas pu se rendre en commune de Ngagara de la Mairie de Bujumbura pour rendre effective sa décision de remise d’une maison vendue en 1972.

Vers 8 heures du matin ce mercredi, plus de 50 personnes généralement des jeunes garçons étaient assis près de la maison de Justin Nyakabeto. Ces personnes étaient venues voir comment la commission ose faire sortir de sa maison Justin Nyakabeto, le propriétaire depuis 1982. Cet homme indique qu’il a acheté cette maison de la part de Pierre Bizimana. Ce dernier affirme de sa part qu’il acheté cette maison de quelqu’un d’autre qui l’avait vendue en 1972.

Aujourd’hui cet homme jette le tord sur la CNTB dont Sérapion Bambonanire est à la tête. En 2009, lorsque Feu Abbé Aster Kana était à la présidence de cette commission, les plaintes autour de ce conflit avaient été jugées irrecevables par la commission selon Justin Nyakabeto.

« La semaine passée, j’ai vu un agent de la CNTB m’intimer l’ordre de remettre sans tarder cette maison alors que le président de la CNTB a refusé de me recevoir et m’écouter », a-t-il souligné.

« Finalement entre ces deux types de textes régissant ces deux institutions quelle est celle qui prime sur l’autre ?", a dit une personne prise dans un excès de colère à Ngagara ce mercredi.

Les sources dignes de foi indiquent que la CNTB aurait d’abord préféré résoudre les problèmes autour des biens à l’intérieur du pays avant de se préoccuper ceux de la Mairie de Bujumbura.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1377 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises



a

Assemblée nationale : la réinsertion des enfants de la rue jugée peu productive



a

Bujumbura : grogne des taxi-vélos membres de la Sotavebu



a

Bujumbura : introduction d’un nouveau cahier de ménage



a

Karusi : une mère et ses trois enfants accueillis au bureau du CDFC



a

L’Aïd el-Fitr : les leaders appellent à l’unité des musulmans à l’approche des élections de 2020





Les plus populaires
L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 42 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 40 %)

Muyinga : halte à la démographie galopante,(popularité : 36 %)

Muyinga : Des activités visant la fidélisation des démobilisés du CNDD-FDD en cours ,(popularité : 20 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 19 %)

Rumonge : Les personnes vivant avec le VIH/SIDA en difficultés,(popularité : 18 %)

Burundi : Les chiffres des personnes vivant avec handicap mental vont augmentant,(popularité : 18 %)

Célébration de la libération de Bob Rugurika à Bujumbura,(popularité : 18 %)

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption,(popularité : 15 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 15 %)