Plus de 1000 hautes sociétés d’énergie et de personnalités attendues à la Conférence est-africaine sur le Pétrole à Arusha le mois prochain.




Par: Agence est-africaine de Presse , mardi 29 janvier 2013  à 10 : 46 : 06
a

Article produit par Balthazar Nduwayezu, Agence est-africaine de Presse

Arusha, 29 janvier 2013(EANA)- Plus de 1000 participants de l’Afrique de l’Est et du monde entier sont attendus à Arusha en Tanzanie pour une conférence et exposition sur le Pétrole de la Communauté de l’Afrique de l’Est(CAE). La conférence de trois jours est prévue du 6 au 8 février 2013.

« Le principal objectif de la Conférence et de l’Exposition est de promouvoir l’investissement dans le secteur de gaz et pétrole en montrant au monde le potentiel qui gît dans le sous-sol de la région et en indiquant l’état d’avancement de ce secteur dans chaque État membre de la Communauté de l’Afrique de l’Est » a dit à la presse jeudi le Directeur des secteurs de production à la CAE, Dr Nyamajeje Weggoro.

Il a ajouté que la Conférence offrira une série de présentations techniques reflétant les développements dans l’industrie du gaz et pétrole dans l’Afrique de l’Est et de par le monde.

« Ceci est un moyen unique pour l’Afrique de l’Est de présenter son potentiel et la meilleure façon d’exploiter les récentes découvertes de gaz et de pétrole dans les pays membres de la Communauté » a-t-il dit. Le Président tanzanien Jakaya Mrisho Kikwete devrait procéder à l’ouverture officielle de la Conférence.

Le thème de la Conférence cette année est : « La région de l’Afrique de l’Est, destination émergente pour des investissements et un futur réservoir de pétrole et de gaz pour un développement durable ».

« Nous avons choisi ce thème parce que nous avons eu de grandes découvertes aussi bien en gaz qu’en pétrole dans l’ouest de l’Uganda et dans d’autres parties de ce pays, de gisements de gaz au sud de la Tanzanie et d’énormes gisements de pétrole au nord du Kenya et de gaz dans sa partie côtière » a expliqué Dr Weggoro ajoutant que « ceci a fait de la région un coin convoité par les investisseurs de par le monde ».

Les industriels et hommes d’affaires dans le secteur de l’énergie, les hauts fonctionnaires gouvernementaux, beaucoup de ministres, des ministres des affaires de la Communauté, des ministres de l’énergie, des finances et du plan des cinq pays membres de la CAE, des représentants d’autres secteurs pertinents en la matière, du secteur privé, des corps d’experts, des universités et de grandes sociétés de pétrole et de gaz ont déjà confirmé leur participation à la Conférence.

La conférence, selon l’officiel de la CAE, non seulement vise à s’assurer que la région mobilise le ressources autant que possible et renseigne son peuple sur l’importance des ressources que renferme l’Afrique de l’Est à leur service, mais aussi à promouvoir l’investissement à travers et en dehors de la région, vue la nature, la sensitivité et le genre d’affaires qui entourent ce secteur.

Dr Weggoro a dit que « c’est à travers une telle conférence qu’il y a conscientisation de l’existence des ressources en pétrole et en gaz dans l’Afrique de l’Est, et de comment les exploiter pour le bénéfice de tous les habitants de l’Afrique de l’Est ; et le peuple doit être informé de ce qui se passe pour s’assurer que le plus grand nombre de notre population comprend tout ce qui est en jeu dans ce secteur ».

« La Communauté de l’Afrique de l’Est est là pour assurer des intérêts mutuels. Les ressources doivent être exploitées pour l’intérêt de tous les Est-africains…les habitants de là où les ressources sont découvertes pourront probablement bénéficier plus vite que ceux de loin… les dirigeants et les planificateurs doivent s’assurer que cela est pris en compte. C’st pourquoi nous avons en Afrique de l’Est, une stratégie, un plan de construire des gazoducs et des oléoducs à travers toute la région » a dit Weggoro.

Les nouveaux pipelines vont compléter ceux existants, et les oléoducs déjà en place seront augmentés en vue de satisfaire à la demande, mais aussi suite aux récentes découvertes, les pays de la CAE ont besoin d’une infrastructure forte pour s’assurer que le gaz et le pétrole parviennent à la population efficacement et à un prix abordable selon l’officiel de la Communauté. « Au même moment, l’Afrique de l’Est exportera et fera de l’argent. C’est de l’affaire » a -t-il dit.

La Conférence biennale de l’Afrique de l’Est sur le Pétrole a été lancée en 2003 et se déroule de façon rotative dans les pays de la Communauté.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

877 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi



a

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi



a

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA



a

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA



a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut





Les plus populaires
BARRIÈRES NON-TARIFAIRES, GOULET D’ÉTRANGLEMENT EN AFRIQUE DE L’EST-KIGUTA,(popularité : 3 %)

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi,(popularité : 3 %)

CAE-Bilan 2012 : Première dame Présidente de l’Assemblée législative et Nouveau siège,(popularité : 3 %)

Kigali abrite bientôt la Conférence de l’Afrique de l’Est sur la santé et la recherche scientifique,(popularité : 3 %)

Plus de 1000 hautes sociétés d’énergie et de personnalités attendues à la Conférence est-africaine sur le Pétrole à Arusha le mois prochain.,(popularité : 3 %)

Margaret Zziwa destitué pour faute, abus de pouvoir,(popularité : 3 %)

EAC : POUR UN CENTRE MÉDICO-LÉGAL RÉGIONAL EN UGANDA,(popularité : 3 %)

L’adhésion du Sud Soudan et de la Somalie à la Communauté de l’Afrique de l’Est nécessite plus de consultations,(popularité : 3 %)

BURUNDI/EAC : Climat malsain entre le Burundi et le secrétariat général,(popularité : 3 %)

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA,(popularité : 2 %)