Actualité thématique

Economie


Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !

En International


Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?

Environnement


Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse

Justice/Droits de l’homme


Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !

Nouvelles de l’EAC


Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi

Politique


Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !

Sécurité


Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface

Société


Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.

Sport et culture


Le Japon renforce les capacités du karaté burundais


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 14 Gitugutu 2018

Débat


Ikiganiro kidasanzwe kw’igandagurwa ry’incungu ya demokarasi Ndadaye Mélchior, 19 Gitugutu 2018

Diaspora


Karadiridimba, 14 Karadiridimba 2018

Economie


Umuyange, 2 Gitugutu 2018

Emissions musicales


Uburundi buraririmba co kuwa 15, Gitugutu 2018

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 11 Gitugutu 2018

Jeunesse


Tweho, 29 Nyakanga 2018

Justice


Nkingira, 12 Gitugutu 2018

Mugona iki ?


Gira ico ushikirije, 12 Gitugutu 2018

Société


Isanganiro ry’imiryango co kuwa 15 Gitugutu 2018


Le budget de l’Etat 2013 devrait s’adapter au contexte actuel




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 30 janvier 2013  à 17 : 48 : 18
a

Le parti Uprona, aile de la réhabilitation appelle le gouvernement à réviser le budget qui a été déjà promulgué afin de l’adapter au contexte socio-économique de précarité après l’incendie qui a complètement ravagé le marché central de Bujumbura.

Au cours d’une conférence de presse que de ce mardi sur une série de propositions, le professeur Evariste Ngayimpenda a indiqué que le pouvoir de Bujumbura devrait notamment réduire sensiblement le train de vie de l’Etat.

Pour ce faire, les dignitaires devraient revoir les primes et indemnités qui ont été revues à la hausse avant que les dignitaires acceptent de payer l’IPR à l’instar des autres citoyens.

Le professeur Evariste Ngayimpenda a aussi suggéré que le budget alloué aux bonnes initiatives et celui prévu pour les dépenses dans les décentes à l’intérieur du pays pendant les travaux communautaires soient plutôt affectées dans la reconstruction nationale. « Je pense qu’il n’y aurait de plus bonnes initiatives que celle d’être proche des personnes qui aujourd’hui ne savent plus à quel saint se vouer », a-t-il souligné.

De la part d’Evariste Ngayimpenda, le pouvoir de Bujumbura devrait supprimer au cours de cette année les missions vers l’étranger qui ne sont pas de grande importance. Le parti Uprona recommande également au gouvernement de Bujumbura de tout faire pour écarter les personnes qui avaient déjà des parcelles dans le marché central de Bujumbura.

Le professeur Evariste Ngayimpenda demande que la gestion de cette crise soit caractérisée par une plus grande transparence possible et remercie particulièrement la contribution le président de l’Olucome pour ses interventions pendant les moments forts de l’incendie.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

480 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées



a

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre



a

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains !



a

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales



a

DH : Le mandat de la commission onusienne d’enquête sur le Burundi s’allonge



a

Les Nations Unies au côté du Burundi



a

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !



a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions





Les plus populaires
Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 17 %)

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul,(popularité : 13 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 8 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 8 %)

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées ,(popularité : 7 %)

L’ADC Ikibiri salut le choix du Président Nkurunziza sur les négociations ,(popularité : 6 %)

DH : Le mandat de la commission onusienne d’enquête sur le Burundi s’allonge,(popularité : 4 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 4 %)

La France condamne les violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 4 %)