Sinunguruza demande aux corps de sécurité de doubler de vigilance aux Al Shebab




Par: Désiré Nimubona , vendredi 11 novembre 2011  à 17 : 19 : 08
a

Le premier vice-président de la République Térence Sinunguruza déplore un certain relâchement dans la sécurisation de certains endroits de l’aéroport International de Bujumbura alors que les menaces des terroristes Al shebab planent toujours sur le pays.

Dans une réunion à l’intention des corps de défense et de sécurité ce jeudi à Bujumbura, Térence Sinunguruza a demandé les responsables de sécurité de doubler de vigilance surtout ces derniers jours de l’année.

Il indique que les églises, les mosquées, les écoles et les autres bâtiments de l’Etats seront sécurisés de même que les autres lieux de rencontres, surtout pendant la période des fêtes de la fin d’année.

Selon lui, les corps de sécurité et même la population burundaise ne devraient pas oublier que l’esprit de vengeance des insurgés islamistes somaliens se fait toujours parler jusqu’à ce que leur force soit totalement anéantie par les forces de l’Union Africaine en mission de paix en Somalie.

Gênés par la présence des militaires burundais et ougandais, les Al Shebab ont néanmoins causé la morts de plus de 70 personnes en juillet 2010 lors d’une attaque dans un club de rugby de la capitale ougandaise.

Le Burundi et l’Ouganda sont les seuls pays africains à envoyer les militaires au sein de l’AMISOM qui compte environ 9.000 hommes, en mission de maintien de la paix dans ce pays qui vient de passer plus de 20 ans dans une guerre civile mêlée de famine, faisant enregistrer des dizaines des milliers de morts.

Les militaires de l’Union Africaine en Somalie viennent de chasser définitivement les insurgés de la capitale somalienne Mogadiscio, libérant ainsi l’une des grandes villes de la Corne de l’Afrique des mains des insurgés, liés à l’Al Quaeda.

Selon le premier vice président de la république du Burundi, pas question d’oublier les menaces des insurgés bien que leur force soit réduite plus que jamais.

Selon un communiqué de l’Amisom ce 6 novembre 2011, les somaliens commencent à se comporter comme un peuple libéré. Vingt ans depuis la chute de Siad Barré, une chute qui a suivi un chaos sans nom, les somaliens ont fêté vendredi dernier sur la plage de Lido.

« Les fêtards, dont l’ancien président, Ali Mahdi Mohamed, ont convergé vendredi sur la pittoresque plage de Lido, où ils ont savouré un jeu de football et ont pris un bain dans les eaux, » lit-on dans un communiqué de la mission de paix en Somalie.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

3813 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche



a

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi



a

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain



a

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC



a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye





Les plus populaires
Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève ,(popularité : 62 %)

Des chiens errants à Bubanza, un danger public,(popularité : 35 %)

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 9 %)

Grève à l’Université du Burundi sur fond de retard des bourses d’étude des assistants,(popularité : 5 %)

Criminalité à Cibitoke : un enseignant tabassé, accusé de sorcellerie à Bukinanyana,(popularité : 4 %)

Cibitoke : Plus de quatre millions volés dans la coopec à Buganda,(popularité : 4 %)

Bubanza : Une peur panique pousse les populations à vendre leurs biens,(popularité : 4 %)

Bujumbura : Double meurtre encore à Gihosha,(popularité : 3 %)

Muyinga/Un représentant du MSD tabassé par les imbonerakure ,(popularité : 3 %)

Somalie : Six nouvelles villes conquises par l’Amisom ,(popularité : 3 %)