Prosper Mérimé acquitté dans le dossier Manirunva




Par: Désiré Hatungimana , mercredi 30 janvier 2013  à 19 : 35 : 52
a

Emprisonné le 17 novembre 2009, Prosper Mérimé Bigirindavyi ancien Directeur Général de la SOGESTAL Kirundo a retrouvé les siens ce lundi vers 12 heures.

Sourire aux lèvres, cet agronome de formation indique qu’il avait l’espoir d’être libéré un jour, rêve devenu réalité le lundi 28 janvier 2013.

La bonne nouvelle pour Prosper Mérimé Bigirindavyi est venue le vendredi 25 janvier 2013 quand la Cour d’appel de Bujumbura s’est prononcée sur l’affaire Manirumva.

Dans cette sentence, Ndayizamba Hilaire, Ndikuriyo Obède et Ciza Jean Claude ont été condamnés à perpétuité, alors que Nduwayo Gabriel alias SESE, Sibomana Albert et Ntirampeba Joseph alias Biraba sont condamnés à 20 ans de servitude pénale. Les prévenus Bigirimana Déo, Rugerinyange Helménégilde et Nkurunziza Léonard ont été condamnés à trois mois de servitude pénale.

Cette cour a déclaré que Bigirindavyi Prospère Mérimé non coupable de l’infraction lui reprochée et l’en a acquitté en conséquence.

La justice burundaise est lacunaire d’ après les personnes qui se sont exprimées à propos de ce dossier Manirumva. Elles indiquent que c’est honteux qu’une personne soit emprisonnée plusieurs années puis acquittée sans être indemnisation.

De leur côté, certaines organisations de la société civile qui avaient suivi de près le dossier expriment leur déception .Selon elles, les vrais commanditaires de l’assassinat de l’ancien vice président de l’OLUCOME sont toujours en liberté.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

3763 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC





Les plus populaires
Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré,(popularité : 9 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 4 %)

Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 4 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 4 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 3 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 3 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 3 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 3 %)

Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 3 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 3 %)