Présidence : Vagues de remaniements et de nominations




Par: Désiré Nimubona , vendredi 8 février 2013  à 14 : 45 : 17
a

Depuis les dernières heures du mois de janvier 2013, on observe une vague de remaniements d’abord au Gouvernement, puis dans les organisations publiques où à image étatique.

Le dernier jour du moi de janvier, sept ministres ont quitté le Gouvernement et sept nouveaux sont entrés dans ce même Gouvernement. Ces derniers ont prêté serment d’ailleurs ce jeudi au Palais des Congrès de Kigobe.

Parmi les nouvelles nominations, selon d’ailleurs d’un décret posté sur le site de la présidence de la République, on peut citer Jean Jacques Nyenimigabo, Ministre sortant de la Jeunesse et de Sport qui a été nommé par le Président de la république comme chargé des Missions à la Présidence.

Les militaires sont aussi à l’honneur avec ces changements. Selon un autre décret du Président de la République, « Colonel Euphraïm Bucumi, Colonel Pie Rurayi, Colonel Anastase Manirambona, Lt Colonel Prime Yamuremye, Lt Colonel Fréderic Ntimarubusa, » sont nommés « chargés des questions militaires à la présidence ».

L’Agence de régulation et de Contrôle des Télécommunications (ARCT) a un nouveau patron aussi, selon un autre décret en la personne de Ir. Joseph Bangurambona.

A l’API, l’Agence de Promotion des Investissements, il y a eu aussi un changement. En effet, Léonidas Habonimana, qui venait de passer à la tête de cette prestigieuse institution quelques mois seulement, vient de perdre son fauteuil en faveur de Kabura Antoine, juste une promotion interne. Le nouveau patron de l’API était parmi les employés de cette agence depuis sa création.

L’OTB, l’une des rares entreprises à avoir un chiffre d’affaire positif a aussi connu un départ. Alexis Nzohabonimana, qui avait permis à son entreprise d’avoir une augmentation du chiffre d’affaires de 34% a aussi cédé sa place à Anicet Tuyaga.

Les autres nominations concernent la direction de l’eau au sein de la Regideso, un cadre de l’Agence de Régulation de la Filière Café (ARFIC), des cadres au Ministère à la Présidence Chargé des question de l’Afrique de l’Est, un cadre de L’Agence de l’Electrification Rural, certains Directeurs au Ministère de l’Energie et Mines, ….

Rappelons que ces remaniements avaient été précédés, fin 2012, par l’approbation d’une liste de 7 nouveaux Gouverneurs des provinces par le Sénat burundais.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1494 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 6 %)

EurAc plaide pour des sanctions contre certains responsables burundais,(popularité : 6 %)

Le nouveau gouverneur de Gitega prend ses fonctions,(popularité : 6 %)

Les restes de Gahutu, et Misigaro pourront être rapatriées après des années,(popularité : 5 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 5 %)

Bujumbura : Une marche à Bujumbura contre la nouvelle résolution de l’ONU,(popularité : 5 %)

La réunification des FNL sujette de controverse à Rumonge,(popularité : 5 %)

Samedi, un congrès du CNDD-FDD sans « agenda » connu,(popularité : 5 %)

Le congrès du parti au pouvoir vient de débuter à Bujumbura,(popularité : 5 %)

Élèves et écoliers en manifestation forcée, pour des enseignements de haine,(popularité : 5 %)