L’UE prête à accompagner les élections de 2015




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 13 février 2013  à 12 : 27 : 40
a

A sa sortie d’une rencontre de travail entre le deuxième vice président de la république avec certains des diplomates accrédités à Bujumbura, le délégué de l’Union Européenne, Stéphane De Loecker, estime que les élections de 2015 constitueront une étape vitale pour la démocratie au Burundi.

Les journalistes n’ont pas été autorisés de suivre le contenu de cette rencontre dans laquelle les diplomates ont eu l’occasion de s’exprimer sur les grandes questions de l’heure selon le délégué de l’Union Européenne.

Selon lui, les diplomates ont eu l’occasion de s’imprégner de la situation de la Commission Nationale des Terres et autres Biens qui font objet de beaucoup de remous ces derniers jours notamment parce que le président de cette commission avait été convié à ladite rencontre.

Stéphane De Loecker a aussi indiqué que les diplomates ont aussi cherché à s’imprégner de la façon dont le pouvoir de Bujumbura est en train de gérer les conséquences de l’incendie du marché central de Bujumbura particulièrement pour les habitants de la capitale.

Stéphane De Loecker a en outre dit qu’ils ont parlé à propos de la nécessité d’une méticuleuse préparation des élections de 2015. « Nous nous sommes convenus avec le président de la Commission Electorale Nationale Indépendant que les formations auront lieu de manière continue en vue de tirer les leçons sur les élections 2010 », a-t-il souligné.

Cette rencontre a eu lieu au moment où les leaders politiques de l’opposition Alexis Sinduhije du MSD , Léonard Nyangoma et Pascaline Kampayano de l’UPD ont promis de retourner au pays pour continuer le combat politique comme ils ont eu l’occasion de le dire.

A la fin du mois de février, une rencontre qui verra la participation des diplomates accrédités à Bujumbura avec le pouvoir de Bujumbura et ces leaders politiques sur les enjeux des élections de 2015 est prévue, selon Stéphane De Loecker .




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

499 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 4 %)

Libéré ou pas demain, Bob reste fort et humain ,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 3 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 3 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 3 %)

L’ADC-Ikibiri tentée par l’usage de la force pour obliger le gouvernement à négocier,(popularité : 3 %)

L’Union Européenne préoccupée par la situation d’insécurité au Burundi ,(popularité : 3 %)

L’ADC Ikibiri salut le choix du Président Nkurunziza sur les négociations ,(popularité : 3 %)