Peut-être vers un débat politique inclusif




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 14 février 2013  à 13 : 03 : 43
a

Le président du parti CNDD-FDD a indiqué que ce parti est prêt à négocier avec les autres partis politiques des amendements autour des lois régissant les élections de 2015 pour qu’elles se passent sans ambages.

Au cours d’une rencontre d’échanges de meilleurs vœux entre les membres de ce parti ce mardi le président du parti CNDD-FDD Pascal Nyabenda a encouragé les leaders en exils à venir contribuer dans la reconstruction de ce pays comme ces derniers l’ont promis d’ailleurs.

Cette réaction a lieu alors que le ministre de l’intérieur, Edouard Nduwimana, avait, lors de sa visite de travail en province de Muyinga, demandé aux partis politiques du Burundi de visiter leurs membres sur les collines de ce pays à l’instar du CNDD-FDD, le parti au pouvoir.

Dans l’entre temps la réaction des partis politiques de l’opposition regroupés au sein de l’Alliance des Démocratiques pour le Changement, ADC-Ikibiri, est mitigée.

Le porte parole de cette coalition, Chauvineau Mugwengezo qualifie cette réaction du ministre de l’intérieur d’échappatoire. Selon lui, Edouard Nduwimana est l’élément catalyseur dans l’absence du débat politique qui a toujours caractérisée le Burundi.

« Le ministre de l’intérieur veut plutôt légitimer les imperfections qui ont plutôt émaillé les travaux communautaires qui ont pris tournures de propagande du parti au pouvoir à travers le pays », a-t-il souligné.

D’autres part, le mandat du Bureau des Nations Unies au Burundi, BNUB, vient d’être prolongé d’une année jusqu’au 15 février 2015. L’absence de liberté politique inclusive de nature à favoriser que les élections de 2015 soient transparentes, les violations des droits de l’homme, la justice transitionnelle étant certaines de tares qui ont motivé cette prolongation.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

444 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC





Les plus populaires
Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 24 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 23 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 23 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 20 %)

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré,(popularité : 19 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 18 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 18 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 17 %)

Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 17 %)

Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 16 %)