Les probables causes de son renoncement au pontificat




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 15 février 2013  à 05 : 26 : 19
a

Benoît XVI semble avoir plus ou moins éclairé les raisons qui l’ont poussé à renoncer à l’exercice de ces fonctions papales cet après midi de mercredi lors de la messe dans la Basilique Saint Pierre de Rome, selon le journal Le Point.

Le pape a déclaré : "La lecture de l’Ancien Testament invite tous les chrétiens à réfléchir sur l’importance du témoignage de la foi et de la vie chrétienne pour chacun d’entre nous et pour notre communauté. Ce visage de l’Église est parfois défiguré. Je pense en particulier aux fautes contre l’unité de l’Église, aux divisions dans le corps ecclésial."

L’affaire Vatileaks a beaucoup peiné Benoît XVI raison pour laquelle le Pape a renoncé à ses fonctions, souligne le journal. L’affaire Vatileaks a mis à nu les tensions dans le gouvernement de l’Église en 2010. Cette affaire concerne « des documents sur une transaction suspecte de 23 millions d’euros effectuée par l’IOR en 2010, mais également des courriers entre de hauts responsables du Saint-Siège, et notamment entre le secrétaire du pape, Georg Gänswein, et le cardinal secrétaire d’État, Tarcisio Bertone », souligne le journal.

La curie était divisée en clans ennemis qui font référence respectivement aux cardinaux Bertone, Sodano et Bagnasco , estiment ce journal. Les factions s’affrontent au détriment du bien de l’institution. Scandales financiers, homosexualité, Complots, intrigues, trahisons, rumeurs, … tout est bon pour délégitimer l’adversaire selon le Point.

Benoît XVI n’était pas parvenue à imposer son autorité pontificale parmi ses proches en raison son caractère caractéristique de manque de communication.

Contrairement à son prédécesseur le Pape Jean Paul II compositeur et acteur des pièces de théâtres, Benoît XVI avait des difficultés à communiquer, un mal pour quelqu’un d’intransigeant, pourtant appelé à diriger une institution caractéristique d’intrigues à multiples rebondissements, souligne le journal le Point.

Le Saint Siège avance de sa part la santé fragile de Benoît XVI. L’homme a déclaré qu’il est pour le moment incapable d’assurer cette fonction avec efficacité.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1284 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn



a

Football : le Suisse Gianni Infantino élu président de la Fifa



a

Foot mercato : L’actualité des transferts





Les plus populaires
Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?,(popularité : 5 %)

Une Nouvelle Ère de Coopération Chine-Afrique en Matière de Santé,(popularité : 2 %)

HRW condamne Kigali d’être derrière Ntaganda dans sa mutinerie au Congo ,(popularité : 2 %)

Rwanda : Les Burundais en ligne de mire des producteurs de la pomme de terre ,(popularité : 2 %)

Une burundaise nommée coordinatrice du PNUD en Guinée,(popularité : 2 %)

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».,(popularité : 2 %)

Berlin annonce un gèle de 21 millions d’euro d’aide au Rwanda, DW rapporte,(popularité : 1 %)

Bosco Ntaganda est accusé de 13 chefs de crimes de guerre et de 5 chefs de crimes contre l’humanité,(popularité : 1 %)

Simba Bukuru, le nouveau roi des Bafulero,(popularité : 1 %)

Al Shebab « bat de l’aile ,(popularité : 1 %)