Le SYGECO de nouveau enregistré




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 27 février 2013  à 11 : 05 : 40
a

« C’est un réel plaisir d’annoncer au public que le Syndicat Général des Commerçants Sygeco vient de retrouver sa personnalité civile le 25 février 2013 ». Ce sont les propos du président de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme ce lundi lors d’une conférence de presse sur l’issue des négociations entre les délégué du ministère de la Fonction publique et de la sécurité et les représentants du Syndicat Sygeco près après sa suspension par le ministère de tutelle.

Au cours de cette conférence de presse, le président de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme a indiqué que cette issue des négociations est le résultat d’un dialogue constructif entre ces deux parties.

Le syndicat a accepté de revoir certains de ces textes pour se joindre à la volonté du ministre de la fonction publique et de la sécurité sociale selon Frère Emmanuel Ntakarutimana.

Le président de ce syndicat, Audace Bizabishaka n’a pas de sa part aussi caché sa satisfaction. Il a dit que la date du 25 février restera gravé dans les annales de ce syndicat puisqu’elle rappelle près de 3 semaines que le syndicat a passé sans reconnaissance légale.

L’agrément du Sygeco avait été annulé par la ministre de la fonction publique et de la sécurité sociale, Annonciate Sendazirasa en moins de deux semaines après l’incendie qui avait ravagé le marché central de Bujumbura, alors que ce syndicat regroupait plus de 2000 commerçants de ce même marché. Plus d’un avaient décrié son annulation trouvant que c’est une façon de faire taire les revendications de ces mêmes syndicalistes après l’incendie.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

263 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation





Les plus populaires
Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques ,(popularité : 6 %)

EAC : Les procédures douanières et transitaires doivent être professionnalisées,(popularité : 2 %)

Le parlement renvoie au gouvernement le projet de loi sur le payement des impôts des cadres de l’Etat ; les indignés se dévoilent ,(popularité : 2 %)

Le Président du FIDA, Kanayo F. Nwanze visite le Burundi,(popularité : 2 %)

Vers la fermeture du port commercial de Rumonge ?,(popularité : 2 %)

La Banque Mondiale approuve 35 millions de dollars pour le Burundi ,(popularité : 2 %)

L’Olucome appelle les bailleurs à financer les projets de développement plutôt que les activités de l’Etat,(popularité : 2 %)

L’appui budgétaire pour le Burundi baissera en 2012, prédit le FMI,(popularité : 1 %)

Le Burundi prie ses partenaires d’ouvrir le porte-monnaie, des conditions évoquées ,(popularité : 1 %)

Burundi : Recul dans le classement en Indice de Développement Humain ,(popularité : 1 %)