Le SYGECO de nouveau enregistré




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 27 février 2013  à 11 : 05 : 40
a

« C’est un réel plaisir d’annoncer au public que le Syndicat Général des Commerçants Sygeco vient de retrouver sa personnalité civile le 25 février 2013 ». Ce sont les propos du président de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme ce lundi lors d’une conférence de presse sur l’issue des négociations entre les délégué du ministère de la Fonction publique et de la sécurité et les représentants du Syndicat Sygeco près après sa suspension par le ministère de tutelle.

Au cours de cette conférence de presse, le président de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme a indiqué que cette issue des négociations est le résultat d’un dialogue constructif entre ces deux parties.

Le syndicat a accepté de revoir certains de ces textes pour se joindre à la volonté du ministre de la fonction publique et de la sécurité sociale selon Frère Emmanuel Ntakarutimana.

Le président de ce syndicat, Audace Bizabishaka n’a pas de sa part aussi caché sa satisfaction. Il a dit que la date du 25 février restera gravé dans les annales de ce syndicat puisqu’elle rappelle près de 3 semaines que le syndicat a passé sans reconnaissance légale.

L’agrément du Sygeco avait été annulé par la ministre de la fonction publique et de la sécurité sociale, Annonciate Sendazirasa en moins de deux semaines après l’incendie qui avait ravagé le marché central de Bujumbura, alors que ce syndicat regroupait plus de 2000 commerçants de ce même marché. Plus d’un avaient décrié son annulation trouvant que c’est une façon de faire taire les revendications de ces mêmes syndicalistes après l’incendie.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

239 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
EAC : Les procédures douanières et transitaires doivent être professionnalisées,(popularité : 6 %)

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 5 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 5 %)

Extension de la palmeraie dans les zones potentiellement palmicoles du Burundi, l’OHP satisfait du pas franchi,(popularité : 5 %)

Une ONG demande au Gouvernement de rembourser sa dette à la Banque Centrale ,(popularité : 4 %)

Des conflits autour de la salubrité en Marie de Bujumbura ,(popularité : 4 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 3 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 3 %)

Burundi : Une nouvelle taxe sur éducation est en cours de préparation,(popularité : 3 %)

SYDONIA world : solution aux coûts élevés de transport au Burundi,(popularité : 3 %)