Pour qui roule le forum national des femmes ?




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 28 février 2013  à 07 : 54 : 32
a

« Les organisations des femmes n’ont pas eu écho du calendrier des activités des élections alors que ce sont celles là qui sont pourtant appelées à y prendre part » c’est la déclaration de Soline Rubuka le porte parole d Collectif des Associations et Ong féminines à propos des élections collinaires ayant pour but de mettre en place le forum national des femmes qui ont eu lieu ce lundi .

« Il paraîtrait que les candidates ont collecté des dizaines et des dizaines de cartes d’identités des femmes , membres du parti au pouvoir pour se faire voter au niveau des quartiers » ce sont les propos d’un homme responsable d’un des quartiers Ngagara en Mairie à propos de ce qu’il qualifie de magouilles qui ont émaillé les élections collinaires pour la mise en place du forum national des femmes au Burundi.

Selon les informations recueillies au niveau de la Mairie de Bujumbura, les femmes proches du parti au pouvoir seulement avaient été plus préparées à celles-ci.

Selon 5 sur les 8 responsables des quartiers de Ngagara , l’administrateur communal de Ngagara n’a pas organisé une réunion inclusive chargée de la préparation de ces élections. Il a plutôt préféré travailler avec les femmes membres du CNDD-FDD pour organiser ces élections selon lui. Alors que normalement le registre des électeurs doit être tenu par le chef de quartier , cette obligation a été relégué au second plan par l’administrateur de Ngagara qui a travaillé avec les femmes de sa famille politique. Les femmes qui ont enregistré ces électeurs ne sont connues dans ce quartier puisqu’elles sont originaires des autres communes de la Mairie, a souligné cet homme.

Plus loin de là en province de Gitega, les femmes n’ont pas été informées de la tenue de ces élections car jusqu’à 10 heures seulement 15 femmes avaient déjà participé dans ces élections selon certaines des femmes de la localité .

Le président du parti Uprona ces élections qualifie de pseudo élections des femmes puisque seul ne parti au pouvoir s’est préparé dans sa mise en place. L’administrateur communal de Ngagara indique que les reproches qui lui sont faites par rapport à ces élections ne sont pas fondés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1188 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa



a

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge



a

Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées



a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG





Les plus populaires
Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre,(popularité : 100 %)

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL,(popularité : 12 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 6 %)

Le Burundi gagne un palais présidentiel ,(popularité : 6 %)

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge ,(popularité : 2 %)

Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées,(popularité : 2 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 2 %)

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité",(popularité : 2 %)

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 2 %)

Dossier Ernest Manirumva : La verité se cherche encore,(popularité : 1 %)