Des encouragements significatifs de vol




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 28 février 2013  à 05 : 26 : 13
a

Le président de l’Organisation pour la Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques demande au président de la république d’annuler le projet de loi qui fixe les avantages accordés aux ministres impliqués dans la politique de privatisation. Selon Gabriel Rufyiri, ces ministres ont droit de partager 1% de la somme totale d’argent de chaque entreprise privatisée.

« Imaginez que le port de Bujumbura et le stade FFB ont été privatisés à 14 milliards. 4 ministres vont alors se partager 14 millions de Fbu. Quel est le comportement que vont adopter les autres qui ne sont pas concerner par cette décision », a-t-il souligné. Pour lui, cette décision du président Pierre Nkurunziza ouvre la porte à la corruption raison pour laquelle il serait mieux de la supprimer.

Selon Gabriel Rufyiri, 16 entreprises sont sur la liste des entreprises de l’Etat à privatiser à travers le pays. Le pays aura perdu énormément si le pouvoir de Bujumbura ne revoit pas cette décision car ces ministres auront encaissé beaucoup d’argent. Gabriel Rufyiri demande aux ministres concernés de remettre les 140 millions dans le trésor de l’Etat.

Les ministres concernés par la question sont celui des finances et de la planification pour le développement économiques, celle ayant en charge du commerce, celle du travail ainsi que celle chargée de la politique de privatisation.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

189 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le cœur de Bujumbura souffre de "nids de poules" dans les routes



a

Karusi : le lait de vache versé par manque de marchés



a

Une semaine aux responsables de la Regideso pour "rectifier le tir"



a

Le Lac Tanganyika , une voie de transport moins exploitée au Burundi



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout





Les plus populaires
Le cœur de Bujumbura souffre de "nids de poules" dans les routes ,(popularité : 17 %)

Turkish Airline au Burundi bientot,(popularité : 10 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 9 %)

Peres, éclaireur du développement sur Mayemba à Nyabiraba ,(popularité : 8 %)

Gitega : Vers la reprise d’un manque criant du carburant ?,(popularité : 8 %)

Le Burundi désormais le pays le plus pauvre du monde,(popularité : 8 %)

Exercice 2013 : La BCB réalise un bénéfice de 2 milliards ,(popularité : 8 %)

Le barème d’octroi des ordres et frais de mission réorganisé au Burundi,(popularité : 7 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 7 %)

Le Burundi est- il capable de jouir de sa souveraineté économique ?,(popularité : 6 %)