UB : La section TIC en grève




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 5 mars 2013  à 13 : 39 : 33
a

Les étudiants au département de l’Institut Technique Supérieur, la Section des Technologies de l’Information et de la Communication de l’Université du Burundi sont en grève depuis ce jeudi suite à la décision du doyen de la faculté qui les empêche de continuer de poursuivre directement la formation de master après avoir décroché le diplôme de licence.

Selon ces étudiants, cette décision rime contre le décret présidentiel de 2010 qui stipule que les étudiants de la TIC doivent continuer la formation après avoir eu le diplôme de licence. De la part de Viateur Habonimana , ces étudiants ont déjà transmis une correspondance au responsable de la faculté mais ils s’étonnent que la lettre n’ait malheureusement pas eu d’effet escompté.

Ces étudiants indiquent qu’ils n’ont aucun document qui atteste qu’ils ont subi les examens de fin d’année, il y a de cela 4 mois. Jusqu’à présent ces étudiants persistent et signent en indiquant qu’ils ne peuvent pas reprendre le service aussi longtemps.

Le système BMD, C’est-à-dire Baccalauréat -Master -Doctorat auquel l’université du Burundi a opté pour depuis l’année passée a toujours été à la bas de la grève des étudiants. Cette section de l’ITS entre elle aussi dans la dense au moment où le ministre Julien Nimubona , principal initiateur de ce système de ce système vient d’être limogé par le pouvoir Pierre Nkurunziza , il y a de cela quelques jours.

Plus d’un indiquent que le nouveau ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a du pain sur la planche en la matière.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

217 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 15 %)

Pose de la première pierre du bâtiment de la présidence par le numéro un burundais,(popularité : 13 %)

Père Noel donne la joie aux touts petits,(popularité : 12 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 11 %)

EDUCATION/Pas de désœuvrement dans les classes de 9 ème à kabezi,(popularité : 11 %)

Une des facultés à l’Université du Burundi est en grève il y a un mois,(popularité : 11 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 10 %)

Les hôpitaux privés très affectés par la crise,(popularité : 9 %)

MWARO : Les écoles à internat sont au point-mort à quelques jours de la rentrée scolaire,(popularité : 9 %)

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé,(popularité : 9 %)