Invectivé à cause de ses ’’invectives’’.




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 5 mars 2013  à 13 : 20 : 52
a

Le gouvernement de Bujumbura est insensible aux besoins des commerçants, c’est la réaction de Gabriel Kabura, représentant des personnes qui exerçaient du commerce au marché central de Bujumbura, après que le gouvernement de Bujumbura ait pris la décision d’accorder la permission à une entreprise d’ériger et de louer par après pendant quelques années le marché moderne de type ’’mall’’ à la place du marché central.

De la part de Gabriel Kabura , cette entreprise étrangère va, au lieu de tenir en considération les besoins de la population victimes de l’incendie, chercher à gagner des sommes colossales d’argent.

« Qu’allons nous devenir ? Elle ne vient pas exercer ses activités par amour pour les Burundais mais pour gagner beaucoup d’argent » a-t-il souligné.

Cette réaction de Gabriel Kabura arrive au moment où les victimes de l’incendie du marché de Bujumbura ont signalé qu’ils ne savent plus à quel saint se vouer après que le ministre de l’intérieur Edouard Nduwimana ait déclaré que la place du marché central de Bujumbura abritera un marché de type moderne sans pour autant être précis quant au sort qui leur sera réservé, selon Gabriel Kabura.

De la part d’Edouard Nduwimana, les anciens commerçants propriétaires de stands au marché central seront les premiers à bénéficier de ces places mais après les enquêtes fouillées.

Lors des questions orales de ce jeudi de la semaine écoulée à l’Assemblée nationale, le ministre Edouard Nduwimana avait signalé que, pour les personnes qui croient en Dieu, la chance peut naître des entraves qui les ligotent. L’on pourrait dire probablement que Dieu veut aussi que les Burundais aient un marché moderne qui est de loin de grande qualité que celui d’avant l’incendie.

L’Alliance Démocratique pour le changement au Burundi, ADC-Ikibiri, qualifie d’inédits les propos du ministre de l’intérieur par rapport à l’incendie qui a ravagé le marché central. Selon cette formation politique, le fait d’évoquer la présence de Dieu n’est qu’un cynisme hors pair.

" Le ministre de l’intérieur ne prête aucune considération encore moins d’humanité à l’égard de ceux qui ont perdu leurs marchandises à cause de l’incendie et témoigne à suffisance d’un manque de responsabilité" telle aura été la réaction de l’Uprona , aile de la réhabilitation.

Selon Evariste Ngayimpenda , le ministre de l’intérieur devrait remettre le tablier du moins dans d’autres démocraties.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

336 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Statut de l’opposition politique, un mal pour la démocratie au Burundi ,(popularité : 2 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 2 %)

Quid sur la déclaration de guerre contre Bujumbura ,(popularité : 2 %)

Pas de négociations entre le CNDD-FDD et l’ADC ikibiri en Suisse ,(popularité : 2 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 2 %)

Grève : Plaidoirie pour un terrain d’entente,(popularité : 2 %)

Le Sénat réclame la suspension de l’administrateur de Nyabikere,(popularité : 2 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 2 %)

Trois anciens présidents dénoncent l’absence de débat contradictoire pour une démocratie solide,(popularité : 2 %)

Rwasa rejette le contenu du rapport des experts des Nations Unies sur la RD Congo ,(popularité : 2 %)