Les USA pour l’envoie des forces en Somalie




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 9 mars 2013  à 06 : 03 : 24
a

« Le gouvernement américain apprécie les efforts du Gouvernement de Bujumbura dans sa contribution au retour de la paix en Somalie » ce sont les propos de l’ambassadrice des Etats Unis au Burundi ce vendredi lorsque le 20 ème bataillon de l’AMISOM composé de 850 militaires recevait des certificats de fin de la formation pour le déploiement en Somalie.

Ces cérémonies ont vu la présence du Commandant Adjoint de la Force Spéciale Conjointe dans la Corne de l’Afrique, Scott F. Smith.

Pour l’Ambassadrice des Etats Unis au Burundi, la contribution du Burundi est primordiale au regard du nombre d’années qu’il a passées en guerre.

Selon le chef d’Etat Major des forces de défenses nationales et des anciens combattants, le Général Major Prime Niyongabo, la présence dans ces cérémonies de l’Ambassadrice des Etats Unis prouve que les USA sont sensibles au retour de la paix dans les pays africains en général et dans la Corne de l’Afrique en particulier.

Il a aussi parlé de la satisfaction du Burundi en matière de partenariat notamment au chapitre de la sécurité avec les USA et l’Union Européenne en particulier la France la Hollande.

Le chef de la délégation somalienne dit de sa part que le Burundi est en train d’écrire l’histoire de la Somalie.

« Les militaires Burundais assurent la sécurité de tous les somaliens sans considérations de communautés », a-t-il souligné.

Ce bataillon se rendra en Somalie d’ici peu pour remplacer un parmi les six qui s’y trouvent .




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

540 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 100 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 18 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 5 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 5 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 4 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 4 %)

Hussein Radjabu introuvable à Mpimba,(popularité : 3 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 3 %)

Nord Kivu : Boycott de l’appel du M23 par la population ,(popularité : 3 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)