Maggy Barankitse « Africaine de l’année » par Jeune Afrique




Par: Désiré Nimubona , vendredi 8 mars 2013  à 18 : 06 : 16
a

Marguerite Barankitse vient d’être élue par les internautes de Jeune Afrique « Africaine de l’Année » selon un article publié par jeune Afrique ce vendredi soir.

La compétition avait été organisée par le Journal Jeune Afrique à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme et avait présélectionné 21 candidates qu’il a ensuite présenté aux internautes pour le vote en ligne.

Parmi les candidats en lice pour cette place, on notera par exemple, la présidente de l’Union Africaine Dlamini Zuma qui a eu 6,8% des voix, Okonjo –Iwela qui a récolté 3,2%. C’est une nigériane influente de la Banque Mondiale et qui a raté à la dernière minute de remplacer Robert Zoellick à la tête de cette prestigieuse institution. Actuellement elle est ministre des Finance au Nigeria.

Une autre candidate africaine qui s’est courbé devant Maggy est Isabelle De Santos, la fille ainée du président de l’Angola connu pour ses coffres et comptes bancaires pleins de milliards de francs et surtout Joyce Banda, président du Malawi depuis mars 2012.

Ce n’est pas tout ! Sur la liste des candidats, il y avait aussi le Procureur Générale de la Cours Pénale Internationale, la gambienne, Fatou Bensounda qui a récolté 8,27 voix, successeur de Moreno Ocampo à la tête de la CPI.

Barankitse a récolté plus de 500 voix, soit 22,85% des votants, et a marqué un grands écarts entre elle et la seconde, l’athlète ivoirienne Murielle Ahuré qui n’a eu que 10,72%.

Revenant sur la biographie de la candidate gagnante, Jeune Afrique souligne que « Margurite Barankitse a reçu de nombreuses récompenses internationales, dont le prix pour la prévention des conflits attribué par la Fondation Chirac et doté de 100 000 euros ».

Il lui a été remis en novembre 2011 par l’ancien secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, selon toujours JA. En décembre 1998, elle a également reçu la médaille de défenseur des droits de l’homme attribuée par le gouvernement français dans le cadre des cérémonies de la célébration du 50e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

À ce jour, dix personnes ont reçu cette distinction, dont le Dalaï-Lama et Ligoberta Menchu, conclut le journal.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

511 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques





Les plus populaires
Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 32 %)

Le secteur de l’éducation "en ruine" !,(popularité : 6 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 4 %)

Malversations à la RTNB, le Syndicat SYRT dénonce un détournement d’1.5 milliards chaque année,(popularité : 3 %)

Murwi : Un bébé abandonné par ses parents ; l’administration crie au secours !! ,(popularité : 3 %)

La corruption c’est aussi dans nos hôpitaux, constat du 2ème vice Président ,(popularité : 3 %)

Imaginez avoir des petits-enfants qui ne sont pas capables de parler votre langue,(popularité : 3 %)

L’instauration d’une taxe intermediaire de 10% décriée par les groupes sociaux,(popularité : 3 %)

Le Focode élève la voix en faveur des Pasteurs ,(popularité : 3 %)

Le Général Rodrigue Bunyoni n’est plus ,(popularité : 3 %)