Maggy Barankitse « Africaine de l’année » par Jeune Afrique




Par: Désiré Nimubona , vendredi 8 mars 2013  à 18 : 06 : 16
a

Marguerite Barankitse vient d’être élue par les internautes de Jeune Afrique « Africaine de l’Année » selon un article publié par jeune Afrique ce vendredi soir.

La compétition avait été organisée par le Journal Jeune Afrique à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme et avait présélectionné 21 candidates qu’il a ensuite présenté aux internautes pour le vote en ligne.

Parmi les candidats en lice pour cette place, on notera par exemple, la présidente de l’Union Africaine Dlamini Zuma qui a eu 6,8% des voix, Okonjo –Iwela qui a récolté 3,2%. C’est une nigériane influente de la Banque Mondiale et qui a raté à la dernière minute de remplacer Robert Zoellick à la tête de cette prestigieuse institution. Actuellement elle est ministre des Finance au Nigeria.

Une autre candidate africaine qui s’est courbé devant Maggy est Isabelle De Santos, la fille ainée du président de l’Angola connu pour ses coffres et comptes bancaires pleins de milliards de francs et surtout Joyce Banda, président du Malawi depuis mars 2012.

Ce n’est pas tout ! Sur la liste des candidats, il y avait aussi le Procureur Générale de la Cours Pénale Internationale, la gambienne, Fatou Bensounda qui a récolté 8,27 voix, successeur de Moreno Ocampo à la tête de la CPI.

Barankitse a récolté plus de 500 voix, soit 22,85% des votants, et a marqué un grands écarts entre elle et la seconde, l’athlète ivoirienne Murielle Ahuré qui n’a eu que 10,72%.

Revenant sur la biographie de la candidate gagnante, Jeune Afrique souligne que « Margurite Barankitse a reçu de nombreuses récompenses internationales, dont le prix pour la prévention des conflits attribué par la Fondation Chirac et doté de 100 000 euros ».

Il lui a été remis en novembre 2011 par l’ancien secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, selon toujours JA. En décembre 1998, elle a également reçu la médaille de défenseur des droits de l’homme attribuée par le gouvernement français dans le cadre des cérémonies de la célébration du 50e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

À ce jour, dix personnes ont reçu cette distinction, dont le Dalaï-Lama et Ligoberta Menchu, conclut le journal.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

499 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Imaginez avoir des petits-enfants qui ne sont pas capables de parler votre langue,(popularité : 5 %)

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 5 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 4 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)

L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 3 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 3 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)

Kayanza : Gatara, la commune plus peuplée,(popularité : 3 %)

Burundi : Les chiffres des personnes vivant avec handicap mental vont augmentant,(popularité : 3 %)