L’ancien Maire Evrard Giswaswa en prison




Par: Désiré Nimubona , lundi 11 mars 2013  à 17 : 05 : 57
a

L’ancien Maire de la ville de Bujumbura Me Evrard Giwaswa vient d’être arrêté et conduit dans la prison centrale de Mpimba.

C’était vers 17h de ce lundi que le Directeur Général d’Air Burundi a été embarqué vers la prison central de Mpimba, à bord d’un véhicule du Ministère de la Justice et accompagné par un autre véhicule de la police.

Selon un mandat d’arrêt, Giswaswa est accusé de complicité dans la gestion frauduleuse, concussion, et prise illégale d’intérêt.

Il vient d’être arrêté par la commission d’enquête sur l’incendie du marché de Bujumbura, qui a pris feu le 27 janvier 2013.

L’infraction est prévue par le code pénal burundais dans ses articles 437, 430, et 440. Il risque une peine de plus de 5 ans de prison ferme.

Giswaswa qui venait de recevoir le mandat d’arrêt avait même refusé de quitter la parquet pour entrer dans le véhicule qui l’attendait derrière le parquet de Bujumbura.

Bien habillé en ensemble noire au-dessus d’une veste tout blanche, portant une belle chainette, une belle montre, l’ancien Maire de la ville de Bujumbura répondait chaque fois aux appels téléphoniques.
Son visage suait, mais semblait tenir malgré les effectifs de la police qui ne cessait d’augmenter au tour de lui.

Vers 17h, le climat a changé et il a été conduit dans la maison de détention.

Sa sœur qui venait d’arriver a rencontré la résistance de la police qui l’empêchait de le toucher.

« Laissez-moi lui dire au revoir », a crié sa sœur qui ne cessait pas de verser des larmes devant une police visiblement déterminée d’accompagner le député Giswaswa.

Ce dernier demandait d’abord que les procédures de lever de son immunité parlementaire soient respectées mais en vain, car, a-t-il estimé, il est l’élu du peuple dans la mairie de Bujumbura au parti présidentiel le CNDDFDD.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2532 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC





Les plus populaires
Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 23 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 21 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 20 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 20 %)

Muyinga/Un containeur sert de cachot clandestin à Gasorwe,(popularité : 17 %)

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré,(popularité : 15 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 13 %)

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux,(popularité : 12 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 10 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 10 %)