Le nouveau locataire de Mpimba n’est qu’ une goute d’eau dans l’océan




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 13 mars 2013  à 06 : 05 : 14
a

Le président de l’Association pour la Promotion de Droits de l’Homme et des détenus Pierre Claver Mbonimpa, sans contester l’emprisonnement de l’ancien maire de la ville de Bujumbura Me Evrard Giswaswa, dit que les infractions pesant contre celui-ci devraient être analysées par la cour anti corruption au regard des peines qui pèsent sur lui.

L’ancien Maire de la ville de Bujumbura a été présumé accusé de concussion, de prises illégales d’intérêts, de gestion frauduleuse par rapport à l’incendie qui a ravagé le marché central de Bujumbura par la commission que le pouvoir de Bujumbura avait mis en place.

Il a dit que la population a besoin de savoir les mobiles autour de l’incendie qui a ravagé le marché central de Bujumbura mais visiblement la commission semble s’écarter de cette mission. Il a signalé que, si réellement cette commission veut enquêter sur les origines de ces avoirs, elle s’écarte de ces obligations.

L’emprisonnement de Me Giswaswa est apprécié par le leader du CNDD, Léonard Nyangoma. Contacté à partir de l’étranger où il se trouve en exil, il dit que ce geste est cependant semblable à une goute d’eau dans l’océan. Pour lui, ce n’est toujours pas claire que son arrestation a été motivée son rôle dans l’incendie du marché central de Bujumbura.

Selon lui, si l’on voulait arrêter les personnes qui ont détourné les biens dans ce pays, beaucoup de dignitaires en seraient surement accusées.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1197 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 5 %)

APRODH : Mauvaises conditions carcérales à Karusi,(popularité : 3 %)

La Cour Africaine des Droits de l’Homme en mission au Burundi, l’AJNA satisfaite,(popularité : 3 %)

Vers une amélioration des conditions de détention,(popularité : 3 %)

Le droit à la vie est en danger,(popularité : 3 %)

Patrice Mazoya libre, L’APRODH scandalisée ,(popularité : 3 %)

Le procès des mineurs du Msd remis à une date inconnue,(popularité : 3 %)

Ngendakumana relaché une journée après son arrestation ,(popularité : 3 %)

Le sénat valide la nomination de six magistrats,(popularité : 2 %)

Kivyuka : Les assassinés ré-assassinés,(popularité : 2 %)