Sont- ils au chevet des victimes réellement ?




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 14 mars 2013  à 05 : 03 : 43
a

Le ministre de l’intérieur Edouard Nduwimana et celui de la sécurité publique Gabriel Nizigama disent que les personnes qui oseront encore une fois se rendre à Businde pour prier seront traduits devant la justice parce qu’ils sont semblables aux fauteurs de troubles. Ces deux membres du gouvernement de Pierre Nkurunziza se sont en effet rendus à Businde en province de Kayanza à bord d’un avion juste après l’accrochage entre les adeptes et les policiers qui venait d’emporter 7 parmi ces adeptes de Zebiya.

Selon eux, les personnes qui prendront un tel déplacement pour encore une fois prier seront de plus traitées non pas comme des burundais mais plutôt comme des terroristes par le pouvoir de Bujumbura. « Aujourd’hui puisque nous remarquons que certains sont morts, nous les laissons rentrer chez eux mais la fois prochaine les mesures encore dures seront prises contre ceux qui tenteront de venir » a-t-il souligné.

Les familles des victimes de ces accrochages vont-elles -mêmes venir récupérer les corps sans vie des leurs pour les enterrer dans leurs lieus d’origines selon ces membres du gouvernement de Pierre Nkurunziza. Pour le ministre de la sécurité publique ces adeptes d’Eusébie ont été désavoués par l’Eglise Catholique qu’il serait erroné de les laisser prier.

Dans l’entre temps l’avocat des adeptes d’Eusébie indique qu’il y a anguille sous roche au regard du traitement qui leur a été réservé par la police . Selon lui, le recours à la violence contre des personnes qui viennent prier constitue une pratique plutôt inédite. Me Segatwa Fabien a dit que la constitution burundaise n’ interdit nulle part à des personnes dont les adeptes d’Eusébie de prier comme elles l’entendent.

Au cours de ces affrontements 7 personnes ont été tuées, 39 autres ont été blessées. D’autres ont été acheminés ailleurs dans les hôpitaux. Toutes sont originaires des provinces différentes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

580 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche



a

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi



a

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain



a

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC



a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye



a

Ngozi : Un bilan lourd suite à un accident de roulage à Gashikanwa



a

Kizuka : Des jeunes du Cndd-Fdd passent à tabacs une militante de la coalition Amizero y’Abarundi la nuit





Les plus populaires
Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 39 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 5 %)

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi,(popularité : 5 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 4 %)

La collaboration entre medias et forces de l’ordre se cherche encore ,(popularité : 3 %)

Le marché de Kamenge en cendre : des larmes qui coulent !,(popularité : 3 %)

L’armée demande un soutien de la population pour lutter contre l’insécurité,(popularité : 3 %)

Le banditisme armé fait parler d’elle à Makamba, la population reste vigilente,(popularité : 3 %)

Mukono tué ; et la lumière sur le carnage de Gatumba ? ,(popularité : 3 %)

La région des grands lacs est préoccupée par l’insécurité à l’Est de la RDC ,(popularité : 3 %)