Businde : La prière se traduit en deuil




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 14 mars 2013  à 14 : 18 : 21
a

« Nous n’avons pas tellement à dire sauf que nous avons été informés que Stève Nkengurutse est mort suite à des balles qu’il a reçues de la part de la part de la police au dos » ce sont les propos des membres d’une famille d’une des 7 victimes des affrontements qui ont eu lieu à Businde entre la police et les fidèles de cette localité.

Ces personnes n’en reviennent pas surtout parce que la police a jugé bon d’utiliser les armes pendant ces affrontements contre ces fidèles de Businde. Inédite est aussi une des qualifications qu’elles donnent au fait qu’elles se sont elles mêmes organisées pour amener les corps sans vie de Businde vers les localités dans lesquelles ils doivent être enterrées alors qu’elles avaient été tuées par la police.

Aujourd’hui chaque famille s’arrange pour amener le sien qui a été tué à Businde. « Vous connaissez notre gouvernement. Chaque famille se débrouille de sa façon » ont-ils souligné sous voiles d’ironie.

Dans l’avant midi de ce mercredi, au moins 2 parmi les victimes de Businde avaient déjà regagné la ville de Bujumbura et se trouvaient dans les chambres froides de l’hôpital Roi Khaled. D’autres étaient attendues.

Sans toutefois apprécier le recours aux armes par la police contre ces fidèles de Businde, le vice archevêque de Ngozi a dit que ces personnes ne suivent pas la volonté de l’Eglise Catholique encore celle du diocèse de Ngozi.

Pour Monseigneur Madaraga le message de la Vierge Marie qu’ils sont censés écouter n’en est pas un aussi longtemps qu’ils restent insoumis aux obligations de l’Eglise Catholique.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

735 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 77 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 12 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 10 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 4 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

Les USA alertent contre les menaces terroristes et attaques criminels au Burundi ,(popularité : 4 %)

Des policiers burundais attendus en Centrafrique ,(popularité : 4 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Des chiens errants à Bubanza, un danger public,(popularité : 3 %)