Kanyosha : L’administration communale en crise




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 16 mars 2013  à 07 : 40 : 33
a

Le gouverneur de la province de Bujumbura, Jacques Minani, a rétabli dans ces fonctions l’administrateur communal de Kanyosha, Cléophas Niyonzima, qui avait été limogé par le conseil communal même la décision n’est pas apprécié par le président de ce conseil.

Tout a commencé en date du 28 février. Le conseil communal de Kanyosha a décidé de limoger de ses fonctions l’administrateur communal sous prétexte qu’il n’aurait pas été efficace à la commune. 7 parmi 10 personnes avaient approuvé ce limogeage.

Les membres de ce conseil communal ont aussi décidé de la personne qui devait assurer l’intérim en attendant la tenue d’une rencontre au cours de laquelle il serait question d’élire le nouvel administrateur.

Pour ceux qui avaient été sur les lieux ce jour, l’administrateur communal ne s’attendait pas à ce que le conseil prenne une telle décision. Il a avait été acculé le soir du 28 février à remettre les clés des bureaux de la commune et la voiture communale à sa grande surprise.

Plus de deux jours après, la décision du conseil communal est tombée à l’eau. Cléophas Niyonzima a été rétabli dans ses fonctions.

Le 10 mars le même conseil communal s’est réuni pour élire Joachim Ncamubinige au poste d’administrateur de Kanyosha. Cette décision a aussi été sans effet car elle a directement été annulée par le gouverneur de la province de Bujumbura.

Les informations dignes de foi indiquent que le président du conseil communal n’apprécie pas du tout les décisions prises par le gouverneur de Bujumbura quant à ce problème de Kanyosha datant déjà de plus d’une année.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

609 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR



a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC





Les plus populaires
Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL,(popularité : 16 %)

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface,(popularité : 8 %)

Presse : Les questions clées pour l’avenir seraient sans réponse ,(popularité : 3 %)

Mgr Bigirimana Eraste, Nouveau pasteur du Diocèse Anglican de Bujumbura ,(popularité : 2 %)

ONU : Soutenons ce pays en exigeant encore,(popularité : 2 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 2 %)

Grève : Plaidoirie pour un terrain d’entente,(popularité : 2 %)

Loi sur la presse : l’Eglise catholique plaide pour l’harmonisation des points de vue ,(popularité : 2 %)

Les acteurs de la vie du pays ont besoin d’être écoutés ,(popularité : 2 %)

Lucien Rukevya : Le SNR ne travaille pas tambour battant,(popularité : 2 %)