Businde , comme si la police ne savait pas la vérité




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 16 mars 2013  à 07 : 31 : 43
a

Le porte parole de la police indique qu’une commission a été mise en place pour mettre la lumière sur l’incident malheureux de Businde en province de Kayanza qui a emporté 9 personnes parmi les fidèles d’Eusébie.

Au cours d’une conférence de presse de ce vendredi, Elie Bizindavyi a déploré cette fois ci à l’instar des autres organisations la mort d’hommes à Businde le 12 courant. Il a dit qu’au regard de l’intervention policière qui a eu lieu à Businde ce ne sont pas seulement les fidèles qui en furent victimes. La police a elle aussi enregistré des blessés parmi ces effectifs, selon lui.

« Le ministère de la sécurité publique a mis en place une commission au sein de la direction générale du même ministère qui éclairera l’opinion sur l’incident de Businde » a-t-il dit. Les conclusions des travaux de ladite commission seront portées à la connaissance des burundais et de la communauté internationale, selon Elie Bizindavyi.

Lors de sa descente avec le ministre de l’intérieur, le ministre de la sécurité publique avait apprécié le travail. Une police qui, selon les propos des victimes, s’était servie des balles réelles pour chasser les pèlerins qui étaient venues à Businde.

Le ministre de l’intérieur Edouard Nduwimana avait ironisé en disant que s’ils avaient besoin des martyrs, ces pèlerins de Businde et qu’ils venaient de les avoir.

La sortie médiatique du porte parole de la police Elie Bizindavyi a lieu après trois jours de condamnations unanimes par beaucoup d’organisations à l’égard de l’usage de la police à Businde contre les fidèles d’Eusébie.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

987 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé





Les plus populaires
Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants ,(popularité : 10 %)

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient ,(popularité : 5 %)

Burambi : De violents combats,(popularité : 4 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 3 %)

Le journaliste correspondant d’Isanganiro à l’Est dans le viseur du gouverneur de Ruyigi,(popularité : 3 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 3 %)

Après l’arrestation d’un pasteur d’une église à Gashasha, certains parmi la population paniquent,(popularité : 3 %)

Nkurunziza appelle au calme et à l’arrestation des assassins du Général Nshimirimana,(popularité : 2 %)

Troisième agression d’un journaliste à moins de deux semaines,(popularité : 2 %)

Une trentaine des refugiés burundais tués à Kamanyora en RDC ce vendredi,(popularité : 2 %)