La culture ne doit pas enfreindre les droits de la femme




Par: , mercredi 20 mars 2013  à 14 : 37 : 18
a

Article envoyé par Jeanine Nahigombeye

« L’UNESCO est pour la diversité culturelle mais nous n’acceptons pas que l’excuse de la diversité culturelle porte atteinte aux droits des femmes et des filles », c’est la déclaration de la directrice de l’Unesco, Irina Bokova, ce mardi matin à Paris, à quelques heures de la tenue à Paris du premier Forum des Femmes francophones organisée par l’OIF, l’Organisation Internationale pour la Francophonie et soutenu aussi par l’UNESCO.

Selon Irina Bokova, certains pays ou cultures avancent la diversité culturelle pour bafouer les droits des femmes et l’UNESCO estime cette attitude inacceptable.

BOKOVA indique cependant qu’elle est consciente que le chemin pour arriver aux changements reste long.

« La lutte pour les droits des femmes ne se fera pas du jour au lendemain. On sait qu’il faut travailler pour le changement des mentalités », a indiqué Mme Bokova.

« Ce changement passera notamment par l’éducation. Une année d’éducation ajoutée pour la femme, c ‘est toute la société, la famille qui en bénéficie », a rappelé Mme BOKOVA ce mardi matin.

Dans certains pays, les maisons de l’Unesco sont en cours de transformation en Centre Communautaires qui vont s’engager dans la lutte contre la violence, y compris la violence contre les femmes. Irina BUKOVA souligne que l’idée d’intégrer la question de l’égalité des genres sera aussi analysée.

L’Unesco, organisme chargé de l’éducation, la science et la culture attache beaucoup d’importance à l’intégration des femmes dans ces trois secteurs dans le monde entier, alors que l’égalité des genres est une question transversale pour cet organisme.

L’Unesco travaille aussi avec les femmes en tant qu’agents de changement au Ghana et en Gambie par exemple. Au Congo, pays qui bat actuellement le record dans les violations des droits des femmes, l’UNESCO travaille avec des étudiants qui deviennent les ambassadeurs pour lutter contre les violences d’où qu’elles proviennent.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

239 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn



a

Football : le Suisse Gianni Infantino élu président de la Fifa



a

Foot mercato : L’actualité des transferts





Les plus populaires
Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?,(popularité : 5 %)

A quand le retrait de Goma par le M23 ? ,(popularité : 3 %)

Mahama/Rwanda : Le manque de bois de chauffage, menace pour l’environnement,(popularité : 2 %)

Berlin annonce un gèle de 21 millions d’euro d’aide au Rwanda, DW rapporte,(popularité : 2 %)

Bosco Ntaganda est accusé de 13 chefs de crimes de guerre et de 5 chefs de crimes contre l’humanité,(popularité : 2 %)

Al Shebab « bat de l’aile ,(popularité : 2 %)

Etats Unis : Un étudiant burundais sous menace d’expulsion ,(popularité : 2 %)

Dossier Yannick Nihangaza : L’Australie va expulser le plus grand rouleau compresseur ,(popularité : 2 %)

Forum des femmes francophones ,(popularité : 2 %)

Simba Bukuru, le nouveau roi des Bafulero,(popularité : 2 %)