La plate-forme de santé de l’Afrique de l’Est, inaugurée à Kigali




Par: Agence est-africaine de Presse , jeudi 28 mars 2013  à 12 : 49 : 48
a

Article produit par James Gashumba/Agence est-africaine de Presse

Arusha, 27 mars 2013 (EANA)-La Plate-forme de santé de l’Afrique de l’Est (EAHP) a été lancée mardi dans la capitale rwandaise Kigali, avec un appel aux gouvernements de coopérer pour le bénéfice de la Communauté.

Corps visant à faciliter et à améliorer les secteurs régionaux de santé, la Plate-forme est aussi destinée au développement institutionnel et à l’harmonisation des politiques et de la législation ayant trait aux entreprises de santé dans la région.

Elle sera pilotée par le secteur privé et des experts des sociétés civiles de santé et de pharmacie des pays membres de la Communauté.

La Secrétaire générale adjointe de la Communauté chargée des services sociaux et de la production, Mme Jessica Eriyo a dit, lors de la cérémonie de lancement, que l’initiative devrait aider à renforcer les services de santé dans la région.

« Nous avons besoin d’une population vigoureuse de santé et productive qui jouit des soins de santé de qualité et à des prix abordables dans la région. Ce n’est pas seulement en harmonie avec la stratégie de santé de la Communauté de l’Afrique de l’Est, mais ceci s’aligne aussi stratégiquement à l’actuelle stratégie de développement de l’Afrique de l’Est » a-t-elle dit.

Elle a souligné le besoin de collaboration entre les gouvernements et les secteurs privés pour appuyer l’initiative afin de venir à bout des défis financiers et de spécialistes dans le secteur de la santé.

Mme Eriyo a lancé un appel pour plus de conscientisation et de campagnes de sensibilisation au niveau de la base entendu que 70% des maladies qui affectent la population sont plutôt faciles à prévenir.

Le Président de la Plate-forme, Dr Amit Thakker a aussi noté que beaucoup de gens souffraient encore des maladies évitables.

Il a estimé scandaleux de voir que 24% des maladies globales existent encore en Afrique sub-saharienne qui compte aussi l’Afrique de l’Est.
Il a critiqué les gouvernements régionaux pour ne pas avoir adhéré à la Déclaration d’Abuja qui veut que 15% du budget national soit injecté dans le secteur de la santé.

« Toutes les deux heures une femme meurt en Afrique de l’Est suite aux complications lors de l’accouchement et toutes les 20 minutes un enfant y meurt. Autant de questions à résoudre » a dit Thakker.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1854 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi



a

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi



a

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA



a

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA



a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut





Les plus populaires
Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi,(popularité : 5 %)

Les commerçants de maïs de Himo accusent l’intégration de les conduire à la faillite ,(popularité : 3 %)

BURUNDI/EAC : Climat malsain entre le Burundi et le secrétariat général,(popularité : 3 %)

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut,(popularité : 2 %)

KENYA : La Commission électorale appelle les candidats à respecter les résultats,(popularité : 2 %)

La CAE déploie une forte Mission d’Observation pour les élections au Kenya,(popularité : 2 %)

LES ELECTIONS AU KENYA ETAIENT LIBRES ET RÉGULIERES SELON LES OBVSERVATEURS REGIONAUX,(popularité : 2 %)

Une ministre rwandaise meurt à 48 ans,(popularité : 2 %)

La CAE lance un sondage sur la perception d’intégration régionale par les citoyens est-africains,(popularité : 2 %)

La CAE soutenue par l’Interpol pour lutter contre la criminalité dans la région,(popularité : 2 %)