Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


UPD-Zigamibanga : Une réunification qui s’annonce difficile




Par: Désiré Nimubona , jeudi 28 mars 2013  à 18 : 09 : 17
a

Au lendemain de la réunion des politiques burundais sous les auspices des Nations Unies, le parti UPD-Zigamibanga organise un congrès en avril 2013 après des longues négociations entre deux ailes de ce même parti.

Pascaline Kampayano, qui a été sollicité par toutes les parties en conflits depuis deux ans, a souligné : « Zedi Feruzi m’avait sollicité pour faciliter leur dialogue en présence d’un témoin ; il n’y pas eu d’objection de la part de Chauvineau Mugwengezo, chose qui m’a encouragé de m’asseoir entre les deux, afin de les écouter et leur prodiguer des conseils dans le sens de renforcer leur rapprochement ».

Dans une conférence de presse tenue ce jeudi à Bujumbura, Kampayano, l’ancienne candidate du parti UPD-Zigamibanga a fait savoir que la congrès d’avril 2013 va analyser toutes les plaintes de chaque camp pour trouver une solution favorable et décider sur l’étape qui va suivre.

Kampayano a aussi annoncé que les deux hommes, Mugwengezo et Feruzi qui se disputent la présidence de l’UPD-Zigamibanga se sont rencontrés dans les jours passés pour vider leur différend.

« Messieurs Zedi Feruzi et Chovineau Mugwengezo, respectivement Président du parti et suppléant au Président du parti ou Secrétaire Général d’avant la crise de confiance qui a envenimé leurs relations se sont accompagnés chacun de deux personnes », annonce l’ancienne candidate aux élections présidentielles de 2010 dans sa conférence de presse.

Le congrès selon toujours Mme Kampayano, est convoqué par un organe compétent, c’est-à-dire « le Comité Directeur National d’avant la crise », un comité qui a résisté aux conflits qui viennent de secouer deux ans durant, la formation politique UPD-Zigamibanga.

Cependant, les choses ne semblent pas être faciles dans les rangs de ce même parti. Selon la médiatrice, Zedi Feruzi a violé une recommandation qu’il avait lui-même introduite. En effet, il avait été convenue d’éviter des sorties médiatiques avant le congrès, mais Zedi Feruzi vient de faire une sortie médiatique, demandant le camp Mugwengezo de lui demander pardon.

Rappelons que le parti UPD avait été divisé il y avait deux ans. Un groupe s’est rangé derrière Chovineau Mugwengezo et un autre derrière Zedi Feruzi. Les deux ténors de ce parti se sont livré la bataille jusqu’à ce que la formation vole en deux grands morceaux, l’un proche du pouvoir, l’autre proche de l’opposition.

Avec le retour de l’exile de Mme Kampayano et la tenue de l’atelier onusien, l’heure de coller les morceaux semblé avoir sonné, surtout grâce à la feuille de route issue de cet atelier consacrant la non ingérence du Gouvernement dans l’organisation des partis politiques.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2282 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Bururi : Une destitution qui crée des remous,(popularité : 37 %)

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 21 %)

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique ,(popularité : 20 %)

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface,(popularité : 14 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 13 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 13 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 13 %)

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR,(popularité : 13 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 13 %)

Le refoulement d’Alexis Sinduhije serait retardé d’une semaine ,(popularité : 13 %)