Un agent du HCR dans le collimateur




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 30 mars 2013  à 20 : 06 : 55
a

Gisèle Niyubahwe , une femme originaire de la province de Makamba indique qu’elle reçoit des menaces de mort de la part d’un mari avec lequel il n’a pas encore divorcé formellement.

Le dossier de Gisèle Niyubahwe ressemble une intrigue théâtrale à plusieurs rebondissements, selon les observateurs des droits de l’homme dans cette province.

Le tribunal de résidence de Makamba a en effet prononcé un jugement qui opposait Gisèle Niyubahwe à Helmenegilde Ntacobakimvuna, un agent du Haut Commissariat aux Réfugiés, HCR au sud du Burundi.

Selon Gisèle Niyubahwe , son mari en question a perdu le procès en 2011 mais le nommé Helmenegilde Ntacobakimvuna a refusé de s’acquitter des conclusions contenues dans ce procès . Cette femme a dit que cet agent du HCR lui a signifié qu’elle ne pourra pas bénéficier de cette pension alimentaire comme le veut la justice aussi longtemps qu’elle sera en vie.

Suite à ce procès Helmenégilde Ntacobakimvuna devait en payer mensuellement 300 milles francs par mois à Gisèle Niyubahwe.

L’association Abana Makamba , une des associations plus actives en matière de défense des droits de la femme avait aidé pour que ce procès aboutisse ainsi mais elle déplore aujourd’hui du silence du HCR par rapport à ce dossier.

Contacté par téléphone, Helmenégilde Ntacobakimvuna s’est gardé de s’exprimer sur cette préoccupation.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

672 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises



a

Assemblée nationale : la réinsertion des enfants de la rue jugée peu productive



a

Bujumbura : grogne des taxi-vélos membres de la Sotavebu





Les plus populaires
Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école,(popularité : 100 %)

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB,(popularité : 58 %)

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés,(popularité : 18 %)

Muyinga : Les chrétiens doivent s’engager dans la politique,(popularité : 7 %)

Université du Burundi : Le Recteur Gaston Hakiza limogé après neuf ans de règne ,(popularité : 7 %)

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises,(popularité : 6 %)

Burundi : Le redéploiement des enseignants : Même la gardienne touchée à Musaga I,(popularité : 6 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 5 %)

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie,(popularité : 5 %)

Le barrage de Kajeke, 12 milliards de FrBU coulés à l’eau ,(popularité : 5 %)