Un agent du HCR dans le collimateur




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 30 mars 2013  à 20 : 06 : 55
a

Gisèle Niyubahwe , une femme originaire de la province de Makamba indique qu’elle reçoit des menaces de mort de la part d’un mari avec lequel il n’a pas encore divorcé formellement.

Le dossier de Gisèle Niyubahwe ressemble une intrigue théâtrale à plusieurs rebondissements, selon les observateurs des droits de l’homme dans cette province.

Le tribunal de résidence de Makamba a en effet prononcé un jugement qui opposait Gisèle Niyubahwe à Helmenegilde Ntacobakimvuna, un agent du Haut Commissariat aux Réfugiés, HCR au sud du Burundi.

Selon Gisèle Niyubahwe , son mari en question a perdu le procès en 2011 mais le nommé Helmenegilde Ntacobakimvuna a refusé de s’acquitter des conclusions contenues dans ce procès . Cette femme a dit que cet agent du HCR lui a signifié qu’elle ne pourra pas bénéficier de cette pension alimentaire comme le veut la justice aussi longtemps qu’elle sera en vie.

Suite à ce procès Helmenégilde Ntacobakimvuna devait en payer mensuellement 300 milles francs par mois à Gisèle Niyubahwe.

L’association Abana Makamba , une des associations plus actives en matière de défense des droits de la femme avait aidé pour que ce procès aboutisse ainsi mais elle déplore aujourd’hui du silence du HCR par rapport à ce dossier.

Contacté par téléphone, Helmenégilde Ntacobakimvuna s’est gardé de s’exprimer sur cette préoccupation.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

657 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative





Les plus populaires
La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 5 %)

Burundi , meilleur élève de la francophonie,(popularité : 3 %)

Hôpital général de Mpanda : des lieux d’aisance non fonctionnels ,(popularité : 2 %)

Un pasteur conservateur nous a quitté,(popularité : 1 %)

Les réfugiés burundais rentrent au pays avec hésitation ,(popularité : 1 %)

Une guerre de mots entre Sérapion et Pontien,(popularité : 1 %)

La révision des textes de loi régissant la CNTB d’ici peu,(popularité : 1 %)

ETB Bubanza, les élèves dénoncent les contributions énormes ,(popularité : 1 %)

Les droits de l’enfant se cherchent encore au Burundi,(popularité : 1 %)

Grève : Pourtant ces sections sont utiles ,(popularité : 1 %)