Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


La fermeture des stades de football décriée par tous




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 2 avril 2013  à 07 : 23 : 42
a

La population de Buyenzi estime que la fermeture des stades de football décidée par le ministre de l’intérieur risque de constituer une brèche pour la délinquance parmi les jeunes.

Au cours d’une série d’interviews que ces jeunes ont accordées à la Radio Isanganiro sur la crise qui secoue le football et qui a par ailleurs poussée le ministre de l’intérieur à prendre pareille décision, les amateurs du ballon rond en commune de Buyenzi se sont inscrits en faux contre la mesure.

Ces jeunes estiment que le football va davantage aller decrescendo car les qualités de nos footballeurs vont davantage s’effriter. Puisque les stades sont fermés, les familles qui vivent du football seront laissées pour compte selon ces personnes. Ils jugent que les instances habilitées devraient s’entendre à travers un dialogue inclusif pour pouvoir débloquer la crise qui secoue le football.

Selon eux, la balle est dans le camp du gouvernement. Le ministre de la jeunesse, des sports et de la culture Adolphe Rukenkanya ne précise pas du tout l’autorité qui a pris la mesure. Il a dit le ministère de tutelle avait exigé la suspension des entrainements pendant deux semaines suite à une grave crise qui faisait parler d’elle au sein de la fédération de football. Cette crise du football a lieu suite aux élections prévue au sein de la fédération de football du Burundi.

4 personnes dont le sénateur Réverien Ndikuriyo élu dans la circonscription de Makamba au sud du Burundi réclament le départ de l’actuelle présidente de la FFB, Lydia Nsekera. Lors des questions orales à l’assemblée nationale, certains parlementaires ont indiqué que le parti au pouvoir le CNDD FDD aurait pour objectif de récupérer la fédération de football du Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2719 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message