Le chef de l’État rwandais demande des poursuites contre des génocidaires encore en fuite




Par: Agence est-africaine de Presse , mardi 9 avril 2013  à 09 : 31 : 10
a

Article produit par James Gashumba/Agence est-africaine de Presse

Arusha 9 mars 2012 (EANA)-Le président du Rwanda, Paul Kagamé a appelé dimanche les pays abritant les suspects de génocide à les extrader vers Kigali ou à les juger eux-mêmes.

« Nous apprécions quelques pays qui ont commencé à chercher et arrêter les suspects du génocide sur leurs territoires et certains d’entre eux ont même été rapatriés au Rwanda. Ceci cependant est intervenu tard alors même que ces pays avaient su depuis longtemps qu’ils avaient l’obligation d’arrêter les suspects de génocide et de les avoir jugés » a dit l’homme fort de Kigali dans son discours d’ouverture de la 19ème commémoration du génocide rwandais de 1994.

Environ 800 000 personnes selon les Nations Unies et plus d’un million selon le gouvernement rwandais ont péri au cours du génocide de 1994.

« Il y a encore un certain nombre de pays qui hébergent les suspects de génocide mais refusent obstinément à les traduire en justice même dans des cas où l’on a des témoignages accablants. Ces pays doivent agir correctement et prendre leurs responsabilités pour combattre et punir le crime de génocide » a dit Kagame.

Naturellement, poursuivre en justice ou extrader les suspects de génocide, de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre est un devoir et tout manquement à cette obligation constitue une violation sérieuse du droit international.

Malgré cette obligation internationale, des centaines de suspects de génocide circulent toujours librement dans certains pays européens, africains et nord américains, selon Kagame.

« Nous continuerons à combattre avec toutes nos énergies ceux qui persistent à nier ou minimiser le génocide, soient-ils Rwandais ou étrangers » a poursuivi Kagame, ajoutant que « nous ne toléreront pas non plus ceux qui ont des intentions de propager l’idéologie du génocide au lieu de se joindre à leurs compatriotes rwandais pour la construction de notre pays ».

Le Président a promis que son gouvernement continuera à se mettre au service des survivants de génocide et à leur fournir tout le soutien possible.

« J’exhorte en particulier les survivants du génocide à rester forts et courageux, et je demande à tous les Rwandais de rester à leurs côtés et à les aider au cours de cette pénible période de commémoration » a-t-il dit.

Il est important qu’au cours de cette période, ceux qui ont perdu les leurs, les orphelins, les veuves et ceux là restés complètement sans famille, soient consolés afin qu’ils ne soient pas débordés par le chagrin, selon le Président, ajoutant que les auteurs du génocide devraient quant à eux reconnaitre leurs crimes et demander pardon.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1386 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi



a

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi



a

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA



a

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA



a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut





Les plus populaires
Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi,(popularité : 2 %)

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA,(popularité : 2 %)

Les présidents des parlements francophones, section Afrique dynamisent leur organisation ,(popularité : 2 %)

CAE-Bilan 2012 : Première dame Présidente de l’Assemblée législative et Nouveau siège,(popularité : 2 %)

CAE : LES DIRIGEANTS DOIVENT SENSIBILISER LE PUBLIC SUR L’INTEGRATION RÉGIONALE,(popularité : 2 %)

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi,(popularité : 2 %)

BARRIÈRES NON-TARIFAIRES, GOULET D’ÉTRANGLEMENT EN AFRIQUE DE L’EST-KIGUTA,(popularité : 2 %)

L’EALA refuse la requête du parlement burundais ,(popularité : 2 %)

Kigali abrite bientôt la Conférence de l’Afrique de l’Est sur la santé et la recherche scientifique,(popularité : 2 %)

Le Président de la CADHP exhorte l’Afrique à plus d’engagement aux questions des droits de l’homme,(popularité : 2 %)