Les portes ouvertes aux femmes au sein de la FDN




Par: Désiré Nimubona , vendredi 18 novembre 2011  à 12 : 02 : 19
a

Les forces de défense nationale burundaises appellent les femmes remplissant toutes les compétences de s’inscrire lors du prochain recrutement des candidats officiers au sein des FDN.

« Par la présente, nous appelons les filles ayant les compétences requises de se porter candidates, » a souligné le porte parole de l’armée burundaise, le Colonel Gaspard Baratuza, soulignant avec insistance que l’armée « a besoin des femmes ».

Selon le colonel Baratuza, au total 170 candidats seront sélectionnés dans toutes les 17 provinces du pays.

« Chaque province va sélectionner dix candidats, parmi lesquels 50% de tutsi et 50% de Hutu, » dit-il, précisant que ces équilibres ethniques seront faits dans le souci de respecter les accords inter burundais d’Arusha.

Le Burundi compte renforcer la capacité de ses hommes en leur offrant une formation de qualité, raison pour laquelle, seuls les premiers du classement seront retenus dans un test final qui sera organisé à Bujumbura, à l’intention des 170 premiers, a souligné le Colonel Baratuza.

Les inscriptions pour le recrutement des candidats officiers de la 43ème promotion débuteront au 21 novembre 2011 pour se clôturer au 8 décembre 2011.

Un test final, selon le colonel Baratuza, sera organisé le 8 décembre à Bujumbura, pour avoir l’effectif total de candidats officiers.

En plus, il a souligné que même les candidats de l’ethnie twa seront cooptés dans le respect de la constitution et surtout des accords d’Arusha.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1000 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 73 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 10 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 9 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 4 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

"INKARABWE", une menace à Bubanza,(popularité : 4 %)

Les USA alertent contre les menaces terroristes et attaques criminels au Burundi ,(popularité : 3 %)

Des policiers burundais attendus en Centrafrique ,(popularité : 3 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)