Ses adeptes dans les mains de la police




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 12 avril 2013  à 16 : 30 : 02
a

Près de 200 fidèles de Businde, jeunes pour la plupart, ont été interceptés par la police ce vendredi alors qu’ils se rendaient en province de Kayanza sur cette localité de Businde comme d’habitude les dates du 12 au 13 de chaque mois, a-t-on appris des sources sur place. Ces adeptes de Businde s’étaient donné rendez vous à moins d’une dizaine de km de l’endroit où ils devaient faire leurs prières en commune de Gahombo, selon toujours les sources sur place. Elles étaient venues en provenance des provinces du nord comme Ngozi, Kayanza , Muyinga et autres.

La police les a arrêtés et acheminés vers le parquet de Kayanza où ils doivent être écoutés par les magistrats des provinces de Kayanza et Ngozi, selon les informations de la police. La population de la localité indique que la police n’a pas fait usage de la violence ce vendredi. Les prières sur la colline de Businde ont été interdites par le ministre de l’intérieur Edouard Nduwimana ces derniers jours.

Plus de 70 adeptes d’Eusebie sont sous les verrous dans les provinces du nord du Burundi notamment pour avoir refusé d’exécuter la décision du ministre de tutelle. Au moins 9 personnes de ces adeptes de Businde ont trouvé la mort sur la colline de Businde suite à des heurts avec la police ces derniers mois. Les 12 et 13 de chaque mois les adeptes de Businde vont sur cette colline de Gahombo en province de Kayanza où ils s’attendent à des apparitions de la part de la vierge Marie.

Dans une conférence de presse qu’Eusébie Ngendakumana a organisée le mois dernier, elle a affirmé sans ambages qu’elle n’obtempère dans ses prières puisque celles-ci sont tout simplement utiles pour le pays, les dirigeants et même les dirigés. Eusebie Ngendakumana a, hélas, déploré le fait qu’elle ne soit pas libre d’y aller en citant des noms des personnes qui en voudraient à sa vie




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1022 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent



a

Education : Cinq finalistes d’ITAB Karusi sous les verrous depuis le 10 Aout



a

Education : Un sac de ciment pour valider l’inscription d’un nouvel élève





Les plus populaires
Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 28 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 16 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 16 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 13 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 10 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 4 %)

Vers la reprise des cours dans les universités privées,(popularité : 3 %)

SOS : Six millions de fbu pour sauver la vie d’Edgard,(popularité : 3 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 3 %)

Bujumbura : 11 employés de la Librairie Saint Paul en conflit avec la direction,(popularité : 3 %)