L’administrateur de Murwi rétablie dans ses fonctions




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 15 avril 2013  à 18 : 03 : 57
a

« Nous sommes en démocratie. Nous sommes appelés à nous adapter à cette nouvelle donne de la démocratie. L’important pour nous est de privilégier le progrès de ce pays. » C’est la réaction du gouverneur de la province de Cibitoke après la reconduction de Rose Ndihoreye au poste d’administrateur communal de Murwi par le ministre de l’intérieur.

Cette femme avait été limogée à ce poste par le conseil communal à cause des cas de corruption et de malversations économiques qui pesaient contre sa personne. Elle avait été qualifiée d’incompétente et d’irresponsable par cette la cour anti corruption qui lui reprochait entre autre d’avoir détourné le budget du Fond National d’Investissement Communal. Le FONIC avait prévu la construction des écoles dans cette commune mais le budget avait été détourné.

En collaboration avec le secrétaire communal la femme a aussi été accusé de gérer les fonds de la commune dans sans aucune transparence. Les entrées et les sorties des fonds de la commune étaient devenues les secrets de l’administrateur Rose Ndihoreye selon les membres de ce même conseil communal. L’agent de la commune ne jouissait d’aucune considération puisqu’elle faisait lui-même le travail qui revient au comptable.

Lorsque le conseil communal avait pris la mesure de la limoger de ce poste, certains des membres ont fui la commune pendant un certain temps à cause des intimidations qui pesaient sur eux. Certains des membres du conseil communal estiment que la reconduction de cette femme risque de mettre à mal le développement de la commune puisque les liens ne sont pas au fixe dans la commune.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

246 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 8 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 5 %)

Le refoulement d’Alexis Sinduhije serait retardé d’une semaine ,(popularité : 4 %)

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 3 %)

Allain Guillaume Bunyoni demis de ses fonctions ou seulement remplacé ? ,(popularité : 3 %)

Les acteurs politiques ont-ils besoin de la CVR ?,(popularité : 2 %)

La commune Giharo a un nouvel administrateur,(popularité : 2 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 2 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 2 %)