L’administrateur de Murwi rétablie dans ses fonctions




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 15 avril 2013  à 18 : 03 : 57
a

« Nous sommes en démocratie. Nous sommes appelés à nous adapter à cette nouvelle donne de la démocratie. L’important pour nous est de privilégier le progrès de ce pays. » C’est la réaction du gouverneur de la province de Cibitoke après la reconduction de Rose Ndihoreye au poste d’administrateur communal de Murwi par le ministre de l’intérieur.

Cette femme avait été limogée à ce poste par le conseil communal à cause des cas de corruption et de malversations économiques qui pesaient contre sa personne. Elle avait été qualifiée d’incompétente et d’irresponsable par cette la cour anti corruption qui lui reprochait entre autre d’avoir détourné le budget du Fond National d’Investissement Communal. Le FONIC avait prévu la construction des écoles dans cette commune mais le budget avait été détourné.

En collaboration avec le secrétaire communal la femme a aussi été accusé de gérer les fonds de la commune dans sans aucune transparence. Les entrées et les sorties des fonds de la commune étaient devenues les secrets de l’administrateur Rose Ndihoreye selon les membres de ce même conseil communal. L’agent de la commune ne jouissait d’aucune considération puisqu’elle faisait lui-même le travail qui revient au comptable.

Lorsque le conseil communal avait pris la mesure de la limoger de ce poste, certains des membres ont fui la commune pendant un certain temps à cause des intimidations qui pesaient sur eux. Certains des membres du conseil communal estiment que la reconduction de cette femme risque de mettre à mal le développement de la commune puisque les liens ne sont pas au fixe dans la commune.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

273 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Le budget des élections de 2020 reste en secret



a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation





Les plus populaires
Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques" ,(popularité : 28 %)

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC,(popularité : 10 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 9 %)

Ils seraient sur le point d’être réconciliés ,(popularité : 8 %)

Les Imbonerakure en veulent à Anselme Nyandwi ,(popularité : 8 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Des manifestations aux allures de violences ciblées ,(popularité : 7 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 7 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 7 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 7 %)