L’administrateur de Murwi rétablie dans ses fonctions




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 15 avril 2013  à 18 : 03 : 57
a

« Nous sommes en démocratie. Nous sommes appelés à nous adapter à cette nouvelle donne de la démocratie. L’important pour nous est de privilégier le progrès de ce pays. » C’est la réaction du gouverneur de la province de Cibitoke après la reconduction de Rose Ndihoreye au poste d’administrateur communal de Murwi par le ministre de l’intérieur.

Cette femme avait été limogée à ce poste par le conseil communal à cause des cas de corruption et de malversations économiques qui pesaient contre sa personne. Elle avait été qualifiée d’incompétente et d’irresponsable par cette la cour anti corruption qui lui reprochait entre autre d’avoir détourné le budget du Fond National d’Investissement Communal. Le FONIC avait prévu la construction des écoles dans cette commune mais le budget avait été détourné.

En collaboration avec le secrétaire communal la femme a aussi été accusé de gérer les fonds de la commune dans sans aucune transparence. Les entrées et les sorties des fonds de la commune étaient devenues les secrets de l’administrateur Rose Ndihoreye selon les membres de ce même conseil communal. L’agent de la commune ne jouissait d’aucune considération puisqu’elle faisait lui-même le travail qui revient au comptable.

Lorsque le conseil communal avait pris la mesure de la limoger de ce poste, certains des membres ont fui la commune pendant un certain temps à cause des intimidations qui pesaient sur eux. Certains des membres du conseil communal estiment que la reconduction de cette femme risque de mettre à mal le développement de la commune puisque les liens ne sont pas au fixe dans la commune.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

261 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Bururi : Une destitution qui crée des remous,(popularité : 11 %)

Burundi : Des condoléances suite à la mort de l’ancien « terroriste », et médiateur Nelson Mandela ,(popularité : 6 %)

Pierre Nkurunziza prete serment aujourd’hui,(popularité : 5 %)

L’Est de la RDC, fief des opposants et des pros du pouvoir de Bujumbura ,(popularité : 5 %)

Bujumbura : Un deuxième ombudsman burundais dont l’élection ne plaît pas à tous,(popularité : 4 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 4 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 3 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 3 %)

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 3 %)

Le Frodebu plaide pour la mise en place de la Haute Cour de Justice au Burundi ,(popularité : 3 %)