CNDD FDD : L’heure du recensement des membres a sonné




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 24 avril 2013  à 07 : 37 : 17
a

Le porte parole du parti FRODEBU, Bamvuginyumvira Fréderic indique que l’intolérance politique refait surface au regard du recensement qui se fait à travers certaines provinces du pays.

Au cours d’une interview qu’il accordée à la Radio isanganiro ce mardi sur le recensement des membres du parti au pouvoir qui fait parler de lui depuis près de 4 jours en province de Cibitoke, Bamvuginyumvira Fréderic a déploré cette situation . Il a dit qu’une telle pratique viole la constitution du Burundi.

Selon Bamvuginyumvira Fréderic cet incident arrive au moment un drapeau du parti FRODEBU a été volé dans la commune de Buganda sur la colline de Kaburantwa en province de Cibitoke.

Au nord du pays dans la province de Kirundo en commune de Ntaga, les membres de ce parti de Ndadaye Melchior ont été tabassés selon Bamvuginyumvira Fréderic.

Le phénomène est le même en province de Kayanza où les mêmes membres de ce parti ont aussi été battus par les membres du parti au pouvoir.

La semaine dernière des cas d’intolérance politique ont été signalés notamment dans la province de Bururi où des vendeuses de fruits ont été empêchées de les vendre puisqu’elles avaient osé dénoncer dans les médias un jeune du parti au pouvoir qui avait battu un habitant de la localité.

En province de kirundo trois personnes ont été blessées suite à une dispute pour des divergences de vue d’ordre politique. Les membres du FRODEBU voulaient placer leurs drapeaux sur la colline Kiruhura de la province de Kirundo.

De la part de Bamvuginyumvira Fréderic, cette situation est contre le contenue de la feuille de route pour les élections de 2015 dont les acteurs de la vie politique du pays se sont convenues.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

479 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Le budget des élections de 2020 reste en secret



a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi





Les plus populaires
Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 10 %)

Les nouveaux gouverneurs des provinces approuvés par le sénat,(popularité : 9 %)

3ème mandat : L’archevêque de Gitega conteste en usant de rhétorique ,(popularité : 9 %)

« La loi a été respectée », dit le directeur de la radio Isanganiro,(popularité : 8 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 8 %)

Des manifestatations au centre ville de Bujumbura,(popularité : 8 %)

Vers la restriction des libertés publiques ,(popularité : 8 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 8 %)

Politique : L’Eglise catholique contre la contribution forcée aux élections,(popularité : 8 %)

Le Lieutenant Général inhumé ce samedi à Bujumbura,(popularité : 7 %)